MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Abeilles solitaires


La grande majorité des abeilles ne vivent pas en colonies ! Elles sont d’ailleurs désignées par le nom d’abeilles solitaires. Il existe environs un millier d’espèces d’abeilles solitaires en France, alors qu’il n’y a qu’une seule espèce d’abeille sociale, du nom scientifique d’Apis mellifera.

Les abeilles solitaires sont tout aussi importante pour l’environnement que les abeilles sociales, elles participent tout autant à la pollinisation des fleurs (parfois même de certaines plantes que les abeilles sociales ne visitent jamais).

Malheureusement, comme elles ne peuvent pas être élevées pour la production de cire ou de miel et de pollen comme les abeilles sociales, elles attirent beaucoup moins l’attention du grand public... Elles souffrent pourtant, comme l’abeille sociale, de graves problèmes liés au réchauffement climatique, à l’utilisation d’insecticides et à la perte de leurs habitats. Voici quelques articles sur ces petites abeilles :

Articles liés :

Abeilles solitaires

Ci-dessus, une photographie d’une abeille solitaire de l’espèce Andrena fulva. Les abeilles solitaires sont des abeilles qui vivent seules ou en petits groupes mais ne forment pas de colonies comme l’espèce Apis mellifera qui est présent dans nos (...)

Abeilles maçonnes : l’osmie cornue

L’osmie cornue ou abeille maçonne - Osmia cornuta - est une des premières abeilles solitaires à s’activer au printemps. On peut en effet l’observer voler de Mars à Juin. Il est très facile de l’inciter à s’installer dans des abris ou hôtels à insecte (...)

Abeilles coupeuses de feuilles, Mégachiles

Les abeilles solitaires de la famille des Mégachiles découpent de façon circulaire des bouts de feuilles, sur les rosiers par exemple, puis les emmènent dans une galerie creusée dans la terre dans laquelle elles enroulent les feuilles de façon à (...)

L’abeille cotonnière

Les abeilles solitaires du genre Anthidium sont aussi appelées abeilles cotonnières. En effet, la femelle coupe les poils des feuilles des plantes et les transporte pour construire les cellules du nid où elle pond ses oeufs. La femelle et le (...)

Méloé

Macrophotographie d’un méloé : méloé femelle : Quelques macrophotographies d’un méloé... il arrive que l’on confonde ces insectes avec des fourmis, mais ils appartiennent à l’ordre des coléoptères et sont bien plus grands. Ce coléoptère est (...)

Les grosses abeilles à langues courtes sont des tricheuses

Les plus grosses abeilles présentes en France sont les Xylocopes. Ces abeilles noires qui peuvent atteindre plusieurs centimètres sont parfois appelées abeilles charpentières car elles fabriquent leurs nids dans de grandes cavités de (...)

Guêpe coucou, Chryside enflammée

Les Chrysides sont des guêpes solitaires appelées Guêpes coucou ou chryside enflammée (du nom de l’espèce la plus commune, Chrysis ignita) qui appartiennent à la grande super-famille des Chrysidoidea et à la famille des Chrysididae. Une guêpe solitaire (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2024219