MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Eurydema ventralis, la punaise du choux

Heteroptera ; Pentatomidae ; Eurydema ventralis

Comment reconnaître la punaise du chou ? Quel dégâts occasione-t-elle sur les cultures ? Toutes les réponses dans cet article.

Comment identifier la punaise des choux ?

La punaise des choux, Eurydema ventralis (parfois appelée punaise ornée du choux par confusion avec une autre espèce), se reconnaît et se repère plutôt facilement grâce à sa couleur rouge et à ses motifs noirs particuliers (même si elle est difficile à distinguer de certaines espèces du même genre comme Eurydema dominulus). Cette punaise aux couleurs vives s’attaque aux choux au sens large. Elle se nourrit de la sève de nombreuses plantes de la famille des crucifères (Brassicaceae), comme le choux, le colza, le navet, la moutarde, le cresson, le raifort,...

Photographie macro d’Eurydema ventralis, une punaise noire et jaune orangée, sur des fleurs de colza.
 JPEG - 178.2 ko
Punaise du choux

Quels sont les dégâts causés par la punaise du chou ?

Les punaises rouges du chou se nourrissent de la sève de leurs plantes hôtes. Elles percent les feuilles des plantes à l’aide de leur rostre pour prélever la sève. Il en résulte des taches jaunes ou blanchâtres en mosaïque sur les feuilles de vos choux.
Pour se débarrasser de cette punaise, le plus simple est de la retirer à la main (avec des gants par précaution) et de les relâcher à distance de votre potager. L’importance des dégâts doit cependant être relativisée : cette espèce n’occasionne pas de dégâts très importants sur les cultures et a d’ailleurs pour cette raison été très peu étudiée.

Macrophotographie d’une punaise du choux sur des fleurs de colza. Le colza appartient à la famille des crucifères, comme le choux.
 JPEG - 192.8 ko
Eurydema ventralis, la punaise du choux

Il peut y avoir deux générations par an : les adultes qui ont survécu à l’hiver sortent à partir du mois de Mars se nourrir sur les choux. Dès que la reproduction a eu lieu, la femelle dépose de petits oeufs noirs et blancs sous les feuilles de ses plantes hôtes, en les disposants les uns à côté des autres. Après quelques jours, les oeufs éclosent et de petites larves de punaises, qui ressemblent beaucoup aux adultes, en sortent. Les larves sont jaunes ou oranges et noires alors que les adultes sont rouges et noirs. Sur les photos macros de cet article, il s’agit du dernier stade de développement avant la forme adulte (on note en effet l’absence d’ailes !). Vers le mois de Juin ou de Juillet, cette première génération devient adulte et se reproduit à son tour. La deuxième génération atteindre la maturité au mois d’août ou de septembre. Les punaises continueront à se nourrir jusqu’à la fin de l’automne puis se réfugieront dans toutes sortes d’abris pour passer l’hiver au chaud.


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 639 / 2024216