MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Insectes tricheurs


Articles liés :

Les guêpes potières ou maçonnes

Les guêpes maçonnes ou guêpes potières (parfois improprement désignées comme étant des abeilles maçonnes, comme les osmies) construisent des petits nids avec des boulettes de terre qu’elles mélangent à leur salive. Elles les accrochent généralement à (...)

Une mouche trait les pucerons, sa larve les dévore

Cette petite mouche est parfaitement adaptée pour se nourrir de pucerons et de miellat : elle appartient au genre Leucopis. Les mouches adultes de ce genre se nourrissent de miellat de pucerons, qu’elles récupèrent un peu à la manière des fourmis, (...)

Fourmilions

Les fourmilions ou fourmis-lions sont des insectes de la famille des Myrmeleontidae. Le fourmilion à l’état larvaire est dépourvu d’ailes et se nourrit d’autres insectes qu’il attrape, parfois des fourmis voire des insectes plus gros comme des (...)

Les grosses abeilles à langues courtes sont des tricheuses

Les plus grosses abeilles présentes en France sont les Xylocopes. Ces abeilles noires qui peuvent atteindre plusieurs centimètres sont parfois appelées abeilles charpentières car elles fabriquent leurs nids dans de grandes cavités de (...)

Cloporte commensal de fourmis

Voici quelques photos de Platyarthrus cf hoffmanseggi, un petit cloporte blanc commensal de fourmis souvent rencontré dans les fourmilières [9]. On qualifie de commensal un animal qui se nourrit des déchets ou d’une partie de la nourriture (...)

Une guêpe oblige les chênes à fabriquer des billes de bois

Comme Cynips quercusfolii qui cause la formation de galles du chêne sur les feuilles ou Dryocosmus kuriphilus qui est responsable des galles du châtaignier, Andricus kollari est un petit hyménoptère qui parasite les arbres. On peut observer ses (...)

Reines parasites, fourmis à fondation dépendante Chtonolasius

Les fourmis du genre Lasius appartenant au sous-genre des Chtonolasius sont très particulières. Les reines de ces espèces de fourmis sont dites à fondation dépendante : elles sont incapables de fonder leur colonie toutes seules. Pour fonder une (...)

Les grillons myrmécophiles

Les grillons sont certainement les insectes que l’on s’attend le moins à trouver vivant dans une fourmilière. Pourtant, une famille de grillons, les Myrmecophilidae, se développent obligatoirement durant au moins une partie de leur vie à l’intérieur (...)

La coccinelle qui promenait son acarien

Pourquoi se déplacer lorsqu’on peut se fixer sur plus gros que sois et se laisser porter ? C’est le choix fait par de nombreux acariens lorsqu’ils ont besoin de changer d’habitat, pour continuer leur développement qui peut nécessiter un changement de (...)

Une guêpe sans aile infiltre les colonies de minuscules fourmis

Solenopsia imitatrix Cette minuscule guêpe noire et sans aile ne risque pas de vous piquer. Ne mesurant pas plus d’un millimètre, la taille de ses fourmis hôtes, elle passe presque inaperçue dans les fourmilières. Il existe plusieurs espèces de ces (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2753143