MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


La couleuvre à collier, Natrix natrix

Reptiles, Squamates, Serpents, Natricidae, Natrix natrix

La couleuvre à collier (Natrix natrix) est un serpent commun et largement répartit en Europe. Cette couleuvre est-elle dangereuse ? De quoi se nourrit-elle ? Vous trouverez ici les réponses à vos interrogations.

Où vit la couleuvre à collier ?

La couleuvre à collier (Natrix natrix) est une couleuvre très commune à large répartition que l’on rencontre presque partout en Europe. On la rencontre aussi en Russie et dans une partie de l’Asie ainsi qu’au nord de l’Afrique. Elle est présente partout en France, en Suisse et en Belgique. On la trouve en Corse où une sous-espèce endémique a été décrite sous le nom de Natrix natrix corsa. Une autre sous-espèce a également été décrite dans le Roussillon sous le nom de Natrix natrix astreptophora.

Dans son habitat naturel, on la rencontre principalement à proximité des zones humides, au bord des étangs, des mares, en forêt lorsqu’il y a des fossés ou des ornières. On peut parfois la surprendre en train de nager dans l’eau à la recherche de petits poissons et amphibiens. On la trouve souvent près des lisières des forêts pi des étangs, étalée sur les dalles rocheuses, les grosses pierres ou en hauteur dans les buissons, où elle cherche le soleil.

Couleuvre à collier, Natrix natrix, juvénile.
 JPEG - 374.2 ko
Couleuvre à collier, Natrix natrix

Comment reconnaître la couleuvre à collier ?

Comme toutes les couleuvres, la pupille de la couleuvre à collier est ronde (ovale chez les vipères) et il n’y a que neuf écailles sur le dessus de la tête (contre une multitude chez les vipères).
La couleuvre à collier possède, comme son nom vernaculaire l’indique, des lignes noires prononcées sur le dessous et l’arrière de la tête (seulement sous la tête pour les sous-espèces de Corse et du Roussillon). Le reste de la tête est généralement de couleur blanche. La couleur du corps varie du gris-bleu au vert olive en passant par des couleurs parfois plus brunâtres, et le corps est recouvert de taches noires verticales. La taille des couleuvres à collier adultes varie généralement entre une longueur de 60 centimètres à 1 mètre et 40 centimètres [1]. Certaines observations rapportent que de rares individus pourraient se rapprocher des 2 mètres de long [2]. Les nouveau-nés, eux, ne mesurent généralement qu’une quinzaine de centimètres.
Le poids varie également beaucoup entre les individus, les couleuvres à collier adultes pèsent généralement entre 150 et 350 grammes [3].
On la distingue facilement des coronelles qui possèdent une bande noire horizontale de part et d’autre de l’oeil. Les autres couleuvres ne possèdent pas de bandes noires sur la tête (couleuvre à échelon, couleuvre d’esculape sauf les jeunes, couleuvre de Montpellier) ou ont une coloration très différente (couleuvre verte et jaune, attention toutefois aux juvéniles). Seule la distinction avec la couleuvre vipérine peut poser problème, mais cette dernière possède un motif en damier sur le dos.

Une partie des photographies présentées ici montrent des couleuvres à collier se réchauffant au soleil au printemps, perchées en hauteur sur des buissons à quelques dizaines de centimètres du sol (Alsace, Haut-Rhin, près de Mulhouse) :

Couleuvre à collier se réchauffant au soleil, en hauteur dans des buissons.
 JPEG - 447.9 ko
Couleuvre à collier

Que mange la couleuvre à collier ?

L’alimentation de la couleuvre à collier se compose principalement de petits vertébrés aquatiques. La couleuvre à collier chasse la plupart des petits poissons endémiques, et mange aussi des amphibiens à l’état larvaire et adulte (principalement le crapaud commun, Bufo bufo [4]). Pour cette raison on la trouve facilement au bord des plans d’eau calmes au printemps, lorsque les amphibiens viennent se reproduire et pondre leurs oeufs dans les mares.
La couleuvre à collier est une championne de l’apnée, elle peut rester près de 30minutes sous l’eau [5] ! Le régime de la couleuvre à collier se compose aussi de petits rongeurs terrestres.

Les jeunes couleuvres à collier ont un régime alimentaire proche de celui des adultes, elles chassent cependant des proies de plus petite taille [6].

Langue de la couleuvre à collier, Natrix natrix. Photographiée dans le Sud de la France.
 JPEG - 274.8 ko
Couleuvre à collier

Quel est le cycle de vie de la couleuvre à collier ?

La couleuvre à collier est un serpent diurne, ce qui signifie qu’il n’est actif que durant la journée. Comme la température de son corps dépend de l’environnement, la couleuvre à collier passe l’hiver dans un abri. L’hibernation s’étend généralement du mois de Septembre ou Octobre jusqu’au mois de Mars. Les couleuvres sortent alors de leurs abris pour reprendre leurs activités et se nourrir. La reproduction débute le plus souvent au mois de Mai, les mâles cherchent activement les femelles pour les féconder. A la fin de la gestation, et aux mois les plus chauds de l’année (Juillet et Août), les couleuvres à collier femelles cherchent une cachette pour pondre leurs oeufs. Elles pondent en moyenne une trentaine d’oeufs, même si certaines d’entre elles seraient capables d’en pondre près d’une centaine [7]. L’incubation dure deux à trois mois, et de jeunes couleuvres d’une quinzaine ou d’une vingtaine de centimètres de long sortent alors des oeufs, puis s’éloignent du lieu de ponte pour trouver de quoi satisfaire leur appétit naissant.

La durée de vie d’une couleuvre à collier serait d’une vingtaine d’années [8], une longévité comparable à celle de la plupart des autres espèces de serpents.

Photographies d’une jeune couleuvre à collier observée dans le Sud de la France :

Une jeune couleuvre à collier sur le sol de la forêt.
 JPEG - 931.7 ko
Couleuvre à collier juvénile

J’ai dérangé une couleuvre à collier, je crois que je l’ai tuée par erreur car elle est sur le dos et tire la langue... que faire ?

La couleuvre vous a sorti le grand jeu ! En effet,les couleuvres à collier qui se sentent menacées tombent en catalepsie, on dit qu’elle "font les mortes". Souvent, elles se retournent sur le dos, ouvre la bouche en grand et tire la langue. Elles sécrètent en même temps des substances dont l’odeur est particulièrement répugnante. Cela leur permet de se faire passer pour mortes auprès de leurs prédateurs (rapaces,...).

Couleuvre à collier, Natrix natrix, rampant sur le sol à travers les branches d’un buisson.
 JPEG - 414.9 ko
Couleuvre à collier

La couleuvre à collier est-elle venimeuse, présente-t-elle un danger ?

Il arrive parfois de rencontrer des couleuvres à colliers dans le jardin ou dans la maison. Elles ne sont généralement que de passage et cherche plutôt à fuir les activités humaines qui dérangent leur paisible mode de vie.

La couleuvre à collier est inoffensive si vous ne la dérangez pas.

La couleuvre à collier ne possède pas de crochets à venin, elle ne produit pas de substances venimeuses. Elle peut chercher à intimider une personne qui la dérangerait, mais elle préfère fuir sous une pierre ou plonger se cacher au fond d’un étang, ou faire la morte. Les morsures sont extrêmement rares, elles n’ont lieu que si l’animal est manipulé ou si on lui marche dessus. Elles ne mettent pas la vie en danger. Il faut désinfecter rapidement la plaie et faire suivre la blessure par un médecin pour écarter tout risque d’infection [9]. Vérifiez également que vos vaccins sont à jour, en particulier celui contre le tétanos.

Photographie d’une couleuvre à collier de l’espèce Natrix natrix. Enroulée sur elle-même, se réchauffant en haut d’un buisson.
 JPEG - 465.9 ko
Natrix natrix, la couleuvre à collier

Quelles sont les menaces qui pèsent sur la couleuvre à collier ?

Les prédateurs naturels de la couleuvre à collier sont les rats (qui dévorent les pontes) et de nombreux oiseaux comme les hérons, les cigognes, et les grèbes, ainsi que de nombreux rapaces.

Mais les réelles menaces qui pèsent sur la couleuvre à collier sont liées à ses proies de prédilection : les amphibiens. Les grenouilles, tritons et autres crapauds qui constituent sont menu sont en effet en déclin, à cause des activités humaines, de l’introduction d’espèces invasives ou de pathogènes et de la pollution de l’eau par les pesticides, insecticides et engrais.

La couleuvre à collier est protégée au niveau européen par l’Annexe III de la Convention de Berne. De plus, la Couleuvre à collier et son habitat sont strictement protégés en France par l’Arrêté du 19 novembre 2007 fixant les listes des amphibiens et des reptiles protégés sur l’ensemble du territoire et les modalités de leur protection. Il est donc interdit de tuer, de capturer, de détenir en captivité et de vendre des couleuvres à collier, sous peine de s’exposer à 6 mois de prison et jusqu’à 18000 euros d’amende.

Couleuvre à collier, Natrix natrix, enroulée le long d’une branche, se réchauffant au soleil.
 JPEG - 485.3 ko
Couleuvre à collier

Références et définitions

[1Biotope. (2012) Identifier les animaux : Tous les vertébrés de France, Benelux, Grande-Bretagne et Irlande. Biotope Editions. 320p.

[2Vincenzo Ferri, Serpents de France et d’Europe, Paris, France, De Vecchi,‎ 2011, 96 p.

[3Voir Reading & Davies 1996

[4Voir Reading & Davies 1996

[5Jean-Pierre Vacher et Michel Geniez (dir.), Les Reptiles de France, Belgique, Luxembourg et Suisse, Paris, Biotope, Mèze & Muséum national d’Histoire naturelle,‎ 2010, 544 p.

[6Reading, C. J., & Davies, J. L. (1996). Predation by grass snakes (Natrix natrix) at a site in southern England. Journal of Zoology, 239(1), 73-82.

[7Diesener G., Wendler F. & Reichholf J. (1986) Batraciens et reptiles. France Loisirs. 292 pages.

[8Longévité de la couleuvre à collier Natrix natrix d’après l’ONF.

[9Satora, L. (2004). Bites by the grass snake Natrix natrix. Veterinary and human toxicology, 46(6), 334-334.

Mots-clés

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 901 / 2017440