MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Les Lithobies : des prédateurs auxiliaires du jardinier

Arthropoda, Myriapoda, Chilopoda, Lithobiomorpha, Lithobiidae (en particulier le genre Lithobius)

Les lithobies sont des myriapodes, comme les mille-pattes et les scolopendres, que l’on trouve sous les pierres, les bouts de bois, dans la litière et sous l’écorce des arbres. Ce sont des prédateurs rapides de nombreux autres arthropodes, en particulier des araignées et des insectes. Mais attention à ne pas la toucher : son venin est particulièrement douloureux.

Les lithobies (ce qui désigne au sens le plus large l’ordre des Lithobiomorpha, mais aussi la principale famille des Lithobiidae ou le genre Lithobius) sont des arthropodes proches des mille-pattes, scutigères, scolopendres et autres myriapodes pleins de pattes. On les trouve dans de nombreux endroits, cachées dans la litière des forêts, sous les pierres et les branches, dans les vieilles souches ou sous l’écorce des arbres. Elles y chassent des insectes, des araignées, d’autres myriapodes, et de nombreuses larves. Elles sont donc les bienvenues au jardin potager malgré leur aspect un peu inquiétant : brunes, rapides et pleines de pattes, les lithobies rebutent généralement les jardiniers. Tant mieux : la première paire de pattes est transformée en de puissants crochets appelés forcipules par lesquels les lithobies injecte le venin à leurs proies. Malheur au jardinier qui oserait les attraper à main nue : la "morsure" de la lithobie est particulièrement douloureuse. Heureusement, comme elles sont rapides et fuient tant la lumière que l’affrontement, cela arrive très rarement.

Une lithobie trouvée dans une forêt d’Île-de-France, près de Paris :

Photographie macro sur fond blanc d’une lithobie à pinces (Lithobius forficatus) vue de dessus. Cet animal est proche des scolopendres, géophiles et scutigères. On le trouve parfois dans les maisons et les jardins, mais il vit principalement en forêt.
 JPEG - 167.1 ko
Lithobie

Photographie d’une lithobie levant la tête et montrant ses forcipules acérés :

Macrophotographie de face sur fond blanc d’un myriapode de la famille des lithobies, avec gros plan sur les forcipules situés sous la tête.
 JPEG - 246.5 ko
Lithobie : gros plan sur les forcipules

On distingue facilement les lithobies des autres myriapodes (les géophiles, les scolopendres et les scutigères). Elles possèdent 15 vraies paires de pattes (les scolopendres et géophiles en ont plus), qui sont courtes (les scutigères ont de très longues pattes) et on distingue sur leur dos une alternance de grands et de petits segments (contrairement aux géophiles, aux scutigères et à la plupart des scolopendres).

Autre photographie sur fond blanc d’une lithobie :

Photographie sur fond blanc, macro, vue de dessus, d’une lithobie (Lithobia forficatus ?), un myriapode chilopode de l’ordre des Lithobiomorpha. Cette animal proche des scolopendres est un prédateur de la faune du sol.
 JPEG - 189.7 ko
Lithobie

A la fin de l’hiver ou au début du printemps, des "couples" se forment. Le mâle dépose un spermatophore au sol (un "sac" contenant les spermatozoïdes du mâle) qui est ensuite récupéré par la femelle. Les femelles pondent les oeufs mais les portent à l’arrière de leur corps pendant quelque temps avant de les enterrer. Les oeufs mettent un à trois mois à éclore. Ils donnent naissance à de petites lithobies ressemblant aux adultes mais n’ayant pas encore leurs 15 paires de pattes. Les larves de lithobies grandissent et passent par 13 mues successives avant de devenir adultes [1].

Macrophotographie d’une lithobie vue de profil :

Macrophotographie de profil d’une lithobie, un myriapode chasseur d’autres insectes qui se reconnait à ses 30 courtes pattes et à l’alternance de grands et de petits segments sur son dos.
 JPEG - 113.6 ko
Lithobie
  • Autre petite lithobie photographiée dans la forêt de Ferrières (Seine-et-Marne, Île-de-France), sous une écorce d’un arbre mort tombé au sol :
    Lithobie photographiée sur un tronc d’arbre mort en forêt de Ferrières, Seine-et-Marne, Île-de-France.
 JPEG - 733.9 ko
    Petite lithobie
  • Une petite lithobie trouvée dans la forêt de Zillisheim (Haut-Rhin, Alsace), sous l’écorce d’un arbre mort. Les couleurs claires du corps de cette lithobie indiquent qu’elle vient probablement de muer :
    Petite Lithobie orange clair qui vient probablement de muer trouvée en Alsace, Haut-Rhin, Zillisheim.
 JPEG - 89.6 ko
    Lithobie

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 1648 / 2020397