MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Myriapode


Un myriapode est un arthropode pourvu de nombreux segments en anneaux qui portent une ou deux paires de pattes. Les mille-pattes et centipèdes désignent les myriapodes dans le language courant.

Articles liés :

La Scutigère Véloce dans les maisons

Qu’est-ce qu’une scutigère ? La scutigère véloce, Scutigera coleoptrata appartient au sous-embranchement des myriapodes et à la classe des "chilopodes". Elle est très proche des premiers myriapodes connus [1]. Très rapide, les scutigères possèdent 14 (...)

Les Lithobies : des prédateurs auxiliaires du jardinier

Les lithobies (ce qui désigne au sens le plus large l’ordre des Lithobiomorpha, mais aussi la principale famille des Lithobiidae ou le genre Lithobius) sont des arthropodes proches des mille-pattes, scutigères, scolopendres et autres myriapodes (...)

Iules et autres mille-pattes

Une seule question brûle sur toutes les lèvres : combien de pattes possède le plus grand mille-pattes du monde ? Désolé de vous décevoir, mais le nombre est bien en dessous de mille. Le mille-patte connu ayant le plus de pattes serait un mille-patte (...)

Les symphyles, de minuscules myriapodes

Les symphyles sont d’énigmatiques et minuscules petits myriapodes. Ils ne mesurent que quelques millimètres, sont blancs et aveugles, possèdent des glandes filiaires productrices de soies au rôle inconnu et ont toujours 12 paires de pattes [13]. (...)

Les géophiles ou Geophilomorpha

Les géophiles sont des myriapodes (sous-embranchement) car ils possèdent un corps composé de nombreux segments pourvus de pattes, de la classe des Chilopodes car ils sont grand et possèdent une seule paire de pattes par segment de l’abdomen, et de (...)

Glomeridés : former une boule parfaite est la meilleure défense

Même si certains cloportes sont capables de se rouler en boules, cet atout est le plus souvent celui des myriapodes de la famille des gloméridés. La famille des Glomeridae appartient à l’ordre des Diplopodes. Les diplopodes ont deux paires de pattes (...)

Le scolopendre annelé, Scolopendra cingulata

Le scolopendre méditerranéen (parfois appelé scolopendre annelé ou scolopendre ceinturé) est un myriapode qui appartient à l’espèce Scolopendra cingulata. Même si l’on peut observer une très grande diversité de tailles et de couleurs chez les scolopendres (...)

Les polydesmidés, mille-pattes à épaulettes

Les mille-pattes de la famille des Polydesmidae se reconnaissent facilement par la présence de sortes de costulations ou d’épaulettes qui dépassent latéralement du corps. Ces épaulettes pourraient leur servir à se protéger, et en particulier à protéger (...)

Les polyxenidés : des mille-pattes très poilus

Polyxenus sp La famille des Polyxénidés (Polyxenidae) regroupe de minuscules mille-pattes (ou myriapodes) possédant deux paires de pattes par segment (ce sont des Diplopodes de l’ordre des Polyxenida) et couverts de poils épais recourbés. (...)

Des fourmis forment des chaines vivantes pour ramener les grosses proies au nid !

Les fourmis sont connues depuis longtemps pour être passées reines dans l’art de l’optimisation. Les scientifiques spécialistes des fourmis (appelés "myrmécologues") n’avaient cependant encore jamais observé un tel niveau de coopération : des fourmis du (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2076003