MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Reproduction


La reproduction est l’ensemble des processus par lesquels un individu produit un descendant. Cela comprend entre autres la recherche d’un partenaire, l’accouplement, la fécondation et la ponte.

Articles liés :

La (très) malodorante punaise verte

La célébrité de Nezara viridula, due au fait que cette punaise est présente sur une grande partie du globe (on parle d’espèce cosmopolite) et se nourrit de très nombreuses plantes cultivées, lui a valu de très nombreux surnoms [1]. Elle est ainsi (...)

Le pholque : une araignée au plafond

Le pholque phalangoïde (Pholcus phalangioides [7]) est certainement l’araignée la plus commune dans les maisons. Fixée dans les angles du plafond sur sa toîle grisâtre, cette araignée capture divers insectes dont les drosophiles et autres moucherons (...)

L’incroyable rendez-vous des mannes d’éphémères !

Ephoron virgo Les mannes (ici Ephoron virgo), aussi appelées éphémères ou mouches de Mai [11], sont de petits insectes dont le cycle est très particulier. Les larves vivent durant de longs mois sous l’eau. Fouisseuses, elles s’entèrent dans les (...)

Le triton marbré, Triturus marmoratus

Où trouve-t-on le triton marbré ? Le triton marbré, ou Triturus marmoratus de son nom latin est une espèce de triton que vit dans le Sud (sauf Pyrénées) et l’Ouest de la France (il est cependant plus commun dans le Sud de la France), ainsi qu’en (...)

La salamandre tachetée, Salamandra salamandra

Où vit la salamandre tachetée ? La salamandre tachetée, Salamandra salamandra, est aussi appelée salamandre commune, salamandre terrestre et salamandre de feu. Cette espèce est largement répartie en Europe, on la trouve du Portugal à la Grèce, et de (...)

Guêpes parasitoïdes de Drosophila suzukii : la lutte biologique contre les drosophiles invasives

Une espèce de drosophiles invasives récemment arrivées en France, appelées drosophiles japonaises ou Drosophila suzukii, possède un organe de ponte (l’ovipositeur) capable de percer la peau des fruits (ce qui n’est pas le cas chez les espèces de (...)

Pourquoi les sauterelles ont-elles un "dard" ?

Tarière de grande sauterelle verte Pourquoi certaines sauterelles (mais aussi les grillons et criquets) ont-elles une sorte d’aiguillon ou de dard au bout de leur corps ? Cet appendice est appelé ovipositeur ou tarière et c’est en réalité une (...)

Curculio elephas, le charançon ou balanin de la châtaigne

Le charançon de la châtaigne, ou balanin du châtaignier, possède un rostre gigantesque. Son nom latin de Curculio elephas, littéralement charançon éléphant, le décrit plutôt bien : chez les femelles, le rostre est aussi long que le reste du corps ! Mais (...)

Oeufs de fourmis

Il serait difficile de faire une omelette avec ces oeufs de fourmis : moins d’un millimètre de long sur environ un demi millimètre de large (pour ces oeufs de fourmis de l’espèce Lasius emarginatus), il en faudrait des millions. Les oeufs de fourmis (...)

D’horribles vers qui parasitent les grillons, criquets et sauterelles

Les "vers" nématomorphes (embranchement des Nematomorpha, proche des nématodes) ne sont pas juste repoussants comme les autres vers. Ils forment un groupe de vers qui possède un cycle tout à fait répugnant : à l’état de larves, les différentes espèces (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2316453