MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Trophallaxie


Une trophallaxie est un échange de nourriture entre deux animaux. Les trophallaxies sont aussi un moyen de communiquer des informations sur les sources de nourriture, leur qualité et leur quantité. Ce sont en particulier les insectes sociaux comme les fourmis, les bourdons ou les abeilles qui effectuent des trophallaxies, et certains insectes qualifiés de parasites sociaux, comme les loméchuses ou d’autres insectes myrmécophiles, qui réclament des trophallaxies de la part de leurs hôtes.
L’individu qui propose la trophallaxie régurgite la nourriture contenue dans son estomac social (ou jabot social) à l’aide du pro-ventricule, un organe qui sert de pompe pour le contenu de l’estomac de la fourmi et permet de contrôler la quantité de nourriture régurgitée.
Les insectes sociaux possèdent également un deuxième estomac qui sert non pas à l’échange mais à la digestion de la nourriture.

Articles liés :

Combien de fois une fourmi peut porter son poids ?

Une fourmi peut porter jusqu’à 60 fois son poids ! C’est le cas des fourmis coupeuses de feuilles. Les fourmis tisserandes, elles, pourraient soutenir jusqu’à 100 fois leur masse, en tenant un objet entre leurs mandibules, la tête en bas et (...)

Fourmis et pucerons

Les fourmis apprécient les pucerons qui fournissent un miellat (déjections) riche en sucres. C’est pour cela que l’on peut souvent observer dans la nature des fourmis autour d’un groupe de pucerons ou de cochenilles sur une plante. Les orties (...)

Vidéo de trophallaxies entre fourmis

Vidéo d’une trophallaxie entre fourmis de l’espèce Formica fusca. La trophallaxie, chez la fourmi, consiste à régurgiter une partie de la nourriture qu’elle a avalé et stocké dans son jabot social, pour le donner à une autre ouvrière. La trophallaxie (...)

Les grillons myrmécophiles

Les grillons sont certainement les insectes que l’on s’attend le moins à trouver vivant dans une fourmilière. Pourtant, une famille de grillons, les Myrmecophilidae, se développent obligatoirement durant au moins une partie de leur vie à l’intérieur (...)

Lomechuses, parasites des fourmis

Les lomechuses myrmécophiles sont des staphylins parasites des fourmis, ils s’introduisent dans le nid et produisent une substance qui apaisante, souvent qualifiée de drogue pour fourmis. Celles-ci nourrissent le staphylin en échange. Lomechuse (...)

Formicoxenus nitidulus : des petites fourmis qui squattent les nids des grosses !

Formicoxenus nitidulus et une fourmi hôte Difficile quand on est une petite fourmi de faire sa place parmi les plus grosses. Et Formicoxenus nitidulus n’échappe pas à la règle : cette minuscule fourmi vit uniquement sur les dômes de brindilles et (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2027553