MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Une guêpe protège son nid avec des fourmis mortes !

Hymenoptera ; Pompilidae ; Deuteragenia ossarium

Les femelles des pompiles, des guêpes chasseuses d’araignées, ne sont habituellement pas de très bonnes mères. Elles construisent un nid en forme de tube, contenant plusieurs petites salles dans lesquelles elles entreposent des araignées paralysées dont se nourrissent leurs larves. Puis, une fois que tout l’espace disponible est rempli, elles les abandonnent à leur sort, exposées à une incroyable cohorte de guêpes et de mouches parasitoïdes.

Mais une espèce de pompile décrite récemment [1] se soucie plus que les autres de sa progéniture : les femelles de Deuteragenia ossarium construisent une salle, à l’extrémité du nid, qu’elles remplissent de fourmis mortes !
Quel est le but de cet étrange comportement ? Effrayer les parasites avec les phéromones de ces fourmis. Les scientifiques qui ont décrit cette nouvelle espèce et son comportement ont ainsi montré que très peu de parasites s’en prenaient aux larves de ce pompile.

 JPEG - 124.6 ko
Deuteragenia ossarium, nid de guêpes pompiles contenant des cadavres de fourmis

(A) Vue d’ensemble du nid et des cellules séparées par des débris végétaux et de la terre. (B) Le nid est fermé par une salle contenant des cadavres de fourmis. (C) Le contenu d’une salle contenant des fourmis. Pachycondyla astuta est l’espèce qui a été le plus fréquemment trouvé, mais d’autres espèces, comme Polyrhachis illaudata Walker, 1859 (la fourmi du bas), ont également été trouvées. (D) Des femelles adultes de D. ossarium venant d’éclore. Photographes : Merten Ehmig (A, B) & Michael Staab (C, D), CC BY 4.0 doi:10.1371/journal.pone.0101592.g002.


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 450 / 3132875