MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Abeilles


Les abeilles forment la super-famille des Apoidea ou apoidés. Il n’existe qu’une seule espèce d’abeille sociale en Europe, il s’agit de l’abeille mellifère, Apis mellifera. Une multitude d’autres espèces d’abeilles solitaires sont cependant présentes sur le territoire français, et participent tout autant à la pollinisation des fleurs des vergers et des prés.

Voici quelques articles accompagnés de photos d’abeilles sociales ou solitaires et de commentaires sur leur biologie et leur écologie.

Articles liés :

Guêpe coucou, Chryside enflammée

Les Chrysides sont des guêpes solitaires appelées Guêpes coucou ou chryside enflammée (du nom de l’espèce la plus commune, Chrysis ignita) qui appartiennent à la grande super-famille des Chrysidoidea et à la famille des Chrysididae. Une guêpe solitaire (...)

Abeilles coupeuses de feuilles, Mégachiles

Les abeilles solitaires de la famille des Mégachiles découpent de façon circulaire des bouts de feuilles, sur les rosiers par exemple, puis les emmènent dans une galerie creusée dans la terre dans laquelle elles enroulent les feuilles de façon à (...)

Abeilles solitaires

Ci-dessus, une photographie d’une abeille solitaire de l’espèce Andrena fulva. Les abeilles solitaires sont des abeilles qui vivent seules ou en petits groupes mais ne forment pas de colonies comme l’espèce Apis mellifera qui est présent dans nos (...)

Les Conopidae, des mouches à taille de guêpe

Les mouches de la famille des Conopidae ont un mode de vie plutôt original : les femelles pondent leurs oeufs dans les abdomens de certains hyménoptères lorsqu’ils butinent les fleurs. Ces mouches parasitent de nombreux hyménoptères comme les (...)

Méloé

Macrophotographie d’un méloé : méloé femelle : Quelques macrophotographies d’un méloé... il arrive que l’on confonde ces insectes avec des fourmis, mais ils appartiennent à l’ordre des coléoptères et sont bien plus grands. Ce coléoptère est (...)

Abeilles maçonnes : l’osmie cornue

L’osmie cornue ou abeille maçonne - Osmia cornuta - est une des premières abeilles solitaires à s’activer au printemps. On peut en effet l’observer voler de Mars à Juin. Il est très facile de l’inciter à s’installer dans des abris ou hôtels à insecte (...)

Acariens, Combien de pattes a un acarien ?

Combien les acariens ont-ils de pattes ? Comme les autres arachnides, les acariens adultes ont généralement quatre paires de pattes, soit huit pattes en tout. Les larves n’ont souvent que trois paires de pattes, soit un un total de six pattes. (...)

L’abeille cotonnière

Les abeilles solitaires du genre Anthidium sont aussi appelées abeilles cotonnières. En effet, la femelle coupe les poils des feuilles des plantes et les transporte pour construire les cellules du nid où elle pond ses oeufs. La femelle et le (...)

Abeilles coucou du genre Nomada

Macrophotographies de guêpes parasites d’abeilles solitaires dites "guêpes coucou" du genre Nomada principalement. Comme les guêpes solitaires du genre Chrysis [20], les guêpes solitaires du genre Nomada parasitent aussi les nids des (...)

Donnant-donnant : comment la sauge impose la pollinisation aux abeilles

La sauge possède un mécanisme très particulier : deux de ses étamines (l’organe qui produit le pollen chez les plantes à fleurs) sont stériles et servent de balancier. En effet, les étamines et le pistil des fleurs de sauge sont situées en haut de (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 3763633