MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Abeilles


Les abeilles forment la super-famille des Apoidea ou apoidés. Il n’existe qu’une seule espèce d’abeille sociale en Europe, il s’agit de l’abeille mellifère, Apis mellifera. Une multitude d’autres espèces d’abeilles solitaires sont cependant présentes sur le territoire français, et participent tout autant à la pollinisation des fleurs des vergers et des prés.

Voici quelques articles accompagnés de photos d’abeilles sociales ou solitaires et de commentaires sur leur biologie et leur écologie.

Articles liés :

La vie en société chez les insectes

Si le nombre d’espèces sociales est faible, la biomasse, la masse totale de tous les individus de ces espèces, est loin d’être négligeable. La socialité est la clé du succès écologique de nombreux insectes : termites, guêpes, frelons, bourdons, certaines (...)

Abeilles maçonnes : l’osmie cornue

L’osmie cornue ou abeille maçonne - Osmia cornuta - est une des premières abeilles solitaires à s’activer au printemps. On peut en effet l’observer voler de Mars à Juin. Il est très facile de l’inciter à s’installer dans des abris ou hôtels à insecte (...)

Donnant-donnant : comment la sauge impose la pollinisation aux abeilles

La sauge possède un mécanisme très particulier : deux de ses étamines (l’organe qui produit le pollen chez les plantes à fleurs) sont stériles et servent de balancier. En effet, les étamines et le pistil des fleurs de sauge sont situées en haut de (...)

L’hygiène chez les insectes sociaux

Les fourmis forment une des familles d’insectes parmi les plus diversifiées et les plus largement réparties dans le monde. Plus de 13000 espèces de fourmis ont été décrites et sont réparties sur tous les continents hormis l’antarctique. La vie en (...)

Guêpe coucou, Chryside enflammée

Les Chrysides sont des guêpes solitaires appelées Guêpes coucou ou chryside enflammée (du nom de l’espèce la plus commune, Chrysis ignita) qui appartiennent à la grande super-famille des Chrysidoidea et à la famille des Chrysididae. Une guêpe solitaire (...)

L’abeille cotonnière

Les abeilles solitaires du genre Anthidium sont aussi appelées abeilles cotonnières. En effet, la femelle coupe les poils des feuilles des plantes et les transporte pour construire les cellules du nid où elle pond ses oeufs. La femelle et le (...)

Comment se développent les différentes castes chez les fourmis ?

Fourmi Camponotus lateralis Chez les hyménoptères sociaux [45], ainsi que chez les termites et quelques autres crevettes sociales et rat-taupes nus, il existe une caste d’individus stériles souvent appelés "ouvrières" (ces individus sont tous des (...)

Abeilles solitaires

Ci-dessus, une photographie d’une abeille solitaire de l’espèce Andrena fulva. Les abeilles solitaires sont des abeilles qui vivent seules ou en petits groupes mais ne forment pas de colonies comme l’espèce Apis mellifera qui est présent dans nos (...)

Le Monde : Le déclin des abeilles accéléré par les pesticides

Deux études publiées dans la revue Science montrent clairement que les pesticides utilisés sur les champs, même en faible quantité, contribuent de manière très importante à la disparition des abeilles et des bourdons. Voir : Le Monde : Le déclin des (...)

Frelons européens, Vespa crabro

Les frelons européens (Vespa crabro) sont des insectes qui ont mauvaise presse. Au printemps, une reine frelon commence seule à construire son nid en raclant du bois mort, qui, mélangé à sa salive, va lui permettre de construire un petit nid en (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2024222