MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Araignées


Les araignées forment l’ordre des Araneae. Elles appartiennent à la classe des arachnides. Les araignées ont des formes et des tailles variables, mais elles possèdent toutes des pédipalpes (qui servent à la reproduction et à l’alimentation), des chélicères (qui servent à mordre) et des glandes filières pour construire leurs toiles. Elles ne possèdent pas d’antennes et ont quatre paires de pattes, ce qui permet de les différencier très facilement des insectes.

Articles liés :

Les araignées tégénaires sont-elles dangereuses ?

Ce sont des araignées noires, grosses et velues... bref, tout ce qu’il y a de plus terrifiant. Les tégénaires s’invitent tous les automnes dans nos maisons, dans nos appartements (même les plus parisiens d’entre nous ne sont pas épargnés, les (...)

Les araignées sauteuses

La famille des Salticidae regroupe près de 6000 espèces de petites araignées sauteuses. Elles sont aussi souvent appelées salticides ou saltiques. De nombreuses espèces d’araignées sauteuses sont extrêmement colorées. Certaines Salticidae mâles (...)

Pompiles, guêpes chasseuses d’araignées

Les pompiles sont des hyménoptères proches des guêpes. Ces guêpes vivent de manière solitaire, et chassent les araignées qu’elles paralysent pour nourrir leurs larves. Une fois l’araignée repérée et paralysée, la guêpe va construire dans un endroit (...)

Le pholque : une araignée au plafond

Le pholque phalangoïde (Pholcus phalangioides [17]) est certainement l’araignée la plus commune dans les maisons. Fixée dans les angles du plafond sur sa toîle grisâtre, cette araignée capture divers insectes dont les drosophiles et autres moucherons (...)

Les araignées crabes ou Thomisidae

Les araignées crabes font partie de la famille des Thomisidae. Ces araignées sont des chasseuses à l’affût qui se postent sur des fleurs et attendent qu’une proie passe à leur portée. Leur posture typique de "crabe", avec les deux ou trois premières (...)

L’araignée coccinelle, Eresus kollari

L’araignée coccinelle, Eresus kollari [21] [22] est une espèce d’araignée de la famille des Eresidae que l’on rencontre partout en France mais de manière très localisée, en particulier aux abords de Toulouse et dans les Alpes (massif du Queyras), mais (...)

Les araignées-fourmis

Araignée ou fourmi ? Ressembler à une fourmi permettrait à ces araignées dites myrmécomorphes de tromper les prédateurs habituels des araignées en se faisant passer pour une espèce de fourmis agressives. [26] Sur cette vidéo, cette araignée se fait (...)

Araignées-loups : la famille des Lycosidae

Les araignées-loups, plus rarement appelés tarentules ou lycoses, appartiennent à la famille des Lycosidae. Elles se distinguent par la forme et la position de leurs yeux : elles possèdent 8 yeux, dont deux grands au sommet de la tête, deux sur les (...)

La guêpe dont la larve s’accroche aux araignées a éclos !

L’adulte de la mystérieuse larve ectoparasite d’araignées est enfin sortit de son cocon : La détermination des larves est impossible, mais l’adulte lui, peut être identifié. Il s’agit d’un insecte de la famille des Ichneumonidae, et de la (...)

Les fourmis "pièges à machoîres" ont un record de la vitesse !

De nombreux insectes et autres arthropodes sont équipés de systèmes de fuite par le saut. Les sauterelles ont une paire de pattes extrêmement musclées adaptées au saut, les taupins créaient une contrainte entre le pronotum et l’abdomen qu’ils relâchent (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 3759125