MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Bourdons


Le mot "bourdon" désigne les hyménoptères sociaux du genre Bombus. Les bourdons sont des sortes d’abeilles très grosses et très poilues. Ils vivent aussi en colonies, le plus souvent enterrées sous la terre dans d’anciennes galeries abandonnées de rongeurs.
Les reines fondent seules leurs colonies, élèvent une première cohorte d’ouvrières qui s’occuperont alors de chercher de la nourriture et de fabriquer la cire nécessaire à la construction des alvéoles larvaires. La reine n’aura plus qu’une seule tache : pondre des oeufs. A la fin de l’été, des mâles et des princesses quittent le nid pour se reproduire. Ils passent l’hiver cachés à l’abri du froid et les femelles fondent de nouvelles colonies au printemps.

Les bourdons sont des pollinisateurs très efficaces, mais aussi en déclin. Certaines entreprises proposent donc des colonies de bourdons pour polliniser les vergers et les plantes dans les serres.

Les bourdons femelles possèdent un aiguillon, mais celui-ci est lisse et ne reste donc pas planté dans la peau après une piqure. Les bourdons sont cependant très peu agressifs et il est rare de se faire piquer par un bourdon si l’on ne l’embête pas !

Articles liés :

Les larves de syrphes mangeuses de pucerons

Les syrphes sont de petites mouches que l’on aperçoit souvent en vol stationnaire, effectuant la plupart du temps du vol sur-place au-dessus des fleurs à ombelles. Les couleurs généralement vives des syrphes imitent celles des guêpes, des abeilles ou (...)

La vie en société chez les insectes

Si le nombre d’espèces sociales est faible, la biomasse, la masse totale de tous les individus de ces espèces, est loin d’être négligeable. La socialité est la clé du succès écologique de nombreux insectes : termites, guêpes, frelons, bourdons, certaines (...)

Les Mutillidae ou "fourmis" de velours

Ne vous y trompez pas : si peu de fourmis "rouges" piquent, les guêpes solitaires de la famille des Mutillidae ne se laissent pas faire. Malgré leur aspect de grosses fourmis poilues, qui leur vaut d’ailleurs le surnom de fourmis de velours en (...)

Comment se développent les différentes castes chez les fourmis ?

Fourmi Camponotus lateralis Chez les hyménoptères sociaux [21], ainsi que chez les termites et quelques autres crevettes sociales et rat-taupes nus, il existe une caste d’individus stériles souvent appelés "ouvrières" (ces individus sont tous des (...)

Donnant-donnant : comment la sauge impose la pollinisation aux abeilles

La sauge possède un mécanisme très particulier : deux de ses étamines (l’organe qui produit le pollen chez les plantes à fleurs) sont stériles et servent de balancier. En effet, les étamines et le pistil des fleurs de sauge sont situées en haut de (...)

Les Conopidae, des mouches à taille de guêpe

Les mouches de la famille des Conopidae ont un mode de vie plutôt original : les femelles pondent leurs oeufs dans les abdomens de certains hyménoptères lorsqu’ils butinent les fleurs. Ces mouches parasitent de nombreux hyménoptères comme les (...)

Bourdons

Cet article est une archive qui sera prochainement remanié. Certaines informations sont à prendre avec des pincettes d’entomologiste. Macrophotographie du bourdon roux, Bombus pascuorum :

Bombyles, Bombylius major

Les bombyles sont des diptères (famille des mouches) qui prélèvent le nectar des fleurs. Ces insectes ressemblent aux bourdons [35] et butinent le nectar des fleurs en vol. L’espèce la plus commune est Bombylius major : La longue pointe à (...)

Le Monde : Le déclin des abeilles accéléré par les pesticides

Deux études publiées dans la revue Science montrent clairement que les pesticides utilisés sur les champs, même en faible quantité, contribuent de manière très importante à la disparition des abeilles et des bourdons. Voir : Le Monde : Le déclin des (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2024222