MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Définition : Coléoptère


L’ordre des coléoptères est un ordre d’insectes comportant de très nombreuses espèces. Elles se reconnaissent à leur première paire d’ailes transformées en élytres rigides qui protègent leur abdomen. L’ordre des coléoptères contient entre autres des espèces d’insectes très connues du grand public, comme le lucane-cerf-volant, le grand capricorne, les coccinelles, les charançons, les bousiers, les chrysomèles, les taupins,...

Articles liés :

Les méloés : des coléoptères bleus parasites

Qu’est-ce que c’est que ce gros insecte bleu et noir ? Qu’est-ce qu’un méloé ? Les méloés sont les insectes du genre Meloe et de la famille des Meloidae. Ce sont des coléoptères. Les méloés adultes sont généralement de couleur noire, bleue ou rose, (...)

Le dytique utilise ses ailes pour vivre sous l’eau !

Les dytiques (ou Dysticidae) forment une famille de coléoptères (le même ordre que les scarabées ou coccinelles par exemple) en partie aquatiques. Les adultes se nourrissent de petits invertébrés aquatiques et les plus gros dévorent même des têtards (...)

Staphylins rouges et noirs, Paederus

Les staphylins sont des insectes rapides et qui sont généralement prédateurs. Les petits staphylins rouges et noirs à la cuticule brillante et au corps allongé qui sont présentés dans cet article appartiennent probablement à l’espèce Paederus (...)

La chrysomèle de l’aulne, un coléoptère bleu métallique

La chrysomèle de l’aulne ou galéruque de l’aulne glutineux, Agelastica alni, est un insecte de l’ordre des coléoptères (Coleoptera) et de la famille des chrysomèles (Chrysomelidae). Son corps est bleu avec des reflets métallisés, comme chez de (...)

Le gyrin ou tourniquet, un coléoptère nageur

Comment reconnaitre les Gyrins ? Les gyrins sont des coléoptères aquatiques qui flottent généralement à la surface de l’eau. Lorsqu’ils sont dérangés, il nagent très vite en zigzagant (jusqu’à 50 cm/s ! [15]), ce qui leur vaut le surnom de gyrins (...)

La chrysomèle à tête cachée

Les chrysomèles du genre Cryptocephalus ("chrysomèle à tête cachée", et "pot-beetle" pour les anglais) se rencontrent au printemps et en été sur les fleurs des prairies. Les adultes se nourrissent de nectar et de pollen (le plus souvent des fleurs de (...)

Coléoptères nageurs : le dytique a des rames à la place des pattes

Acilius sulcatus est un dytique, un coléoptère nageur de la famille des Dysticidae. Mais c’est aussi un redoutable prédateur et un insecte difficile à repérer dans la végétation et les débris flottant, parmis lesquels il se réfugie dans la nature (...)

Comment la chrysomèle polie adhère aux surfaces lisses

Chrysolina polita, aussi appelée chrysomèle polie, est une chrysomèle commune que l’on trouve principalement en forêt ou en bord de cours d’eau, et parfois dans nos jardins potagers. Cette chrysomèle se nourrit de nombreuses plantes appartenant pour la (...)

La cétoine grise est-elle de funeste présage ?

Où vit la cétoine grise et comment la reconnaître ? La cétoine grise, aussi appelée "Drap mortuaire" ou Oxythyrea funesta de son nom latin, est présent dans toute l’Europe, l’Asie mineure et l’Afrique du Nord. Elle est facilement reconnaissable puisque (...)

Le charançon ou "balanin" du chêne

Voici un charançon qui passe la plupart du temps inaperçu. Curculio glandium, le charançon ou "balanin" du chêne. En effet, contrairement à Curculio elephas qui pond dans les châtaignes (et parfois aussi dans les glands), ou à Curculio nucum dont les (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6119130