MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Définition : Coléoptère


L’ordre des coléoptères est un ordre d’insectes comportant de très nombreuses espèces. Elles se reconnaissent à leur première paire d’ailes transformées en élytres rigides qui protègent leur abdomen. L’ordre des coléoptères contient entre autres des espèces d’insectes très connues du grand public, comme le lucane-cerf-volant, le grand capricorne, les coccinelles, les charançons, les bousiers, les chrysomèles, les taupins,...

Articles liés :

Le Crache-Sang

Voici un insecte plutôt original, un gros coléoptère noir appelé Crache-sang (ou Timarcha tenebricosa par les scientifiques) en raison de son comportement insolite. En effet, en cas de danger, ce coléoptère possède un moyen de défense bien particulier (...)

Staphylins rouges et noirs, Paederus

Les staphylins sont des insectes rapides et qui sont généralement prédateurs. Les petits staphylins rouges et noirs à la cuticule brillante et au corps allongé qui sont présentés dans cet article appartiennent probablement à l’espèce Paederus (...)

La larve orange et noire de la Lycie sanguine

Larve orange et noire de Lygistopterus sanguineus Les larves ne sont généralement pas très courageuses, mais la larve de la Lycie sanguine (Lygistopterus sanguineus, coléoptère de la famille des Lycidae) aime se faire remarquer. Avec son corps (...)

La chrysomèle à tête cachée

Les chrysomèles du genre Cryptocephalus ("chrysomèle à tête cachée", et "pot-beetle" pour les anglais) se rencontrent au printemps et en été sur les fleurs des prairies. Les adultes se nourrissent de nectar et de pollen (le plus souvent des fleurs de (...)

Curculio elephas, le charançon ou balanin de la châtaigne

Le charançon de la châtaigne, ou balanin du châtaignier, possède un rostre gigantesque. Son nom latin de Curculio elephas, littéralement charançon éléphant, le décrit plutôt bien : chez les femelles, le rostre est aussi long que le reste du corps ! (...)

Les Noteridae, des coléoptères aquatiques proches des dytiques

La famille des notères ou Notoridae regroupe en France trois espèces, qui se distinguent des dytiques ou Dytiscidae (voir l’article sur les dytiques de France) par leur ventre plat et leur métacoxas larges, en forme de plaque [12], ou par leurs (...)

Le doryphore de la pomme de terre

Comment reconnaître le doryphore de la pomme de terre ? Même s’il porte le même nom, le doryphore que l’on trouve dans les champs de patates n’a rien à voir avec les porte-lances de l’armée des Perses dans l’antiquité, ni avec la célèbre statue du (...)

Le gyrin ou tourniquet, un coléoptère nageur

Comment reconnaitre les Gyrins ? Les gyrins sont des coléoptères aquatiques qui flottent généralement à la surface de l’eau. Lorsqu’ils sont dérangés, il nagent très vite en zigzagant (jusqu’à 50 cm/s ! [18]), ce qui leur vaut le surnom de gyrins (...)

Le charançon ou "balanin" du chêne

Voici un charançon qui passe la plupart du temps inaperçu. Curculio glandium, le charançon ou "balanin" du chêne. En effet, contrairement à Curculio elephas qui pond dans les châtaignes (et parfois aussi dans les glands), ou à Curculio nucum dont les (...)

Coléoptères nageurs : le dytique a des rames à la place des pattes

Acilius sulcatus est un dytique, un coléoptère nageur de la famille des Dysticidae. Mais c’est aussi un redoutable prédateur et un insecte difficile à repérer dans la végétation et les débris flottant, parmis lesquels il se réfugie dans la nature (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6024276