MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Définition : Coléoptère


L’ordre des coléoptères est un ordre d’insectes comportant de très nombreuses espèces. Elles se reconnaissent à leur première paire d’ailes transformées en élytres rigides qui protègent leur abdomen. L’ordre des coléoptères contient entre autres des espèces d’insectes très connues du grand public, comme le lucane-cerf-volant, le grand capricorne, les coccinelles, les charançons, les bousiers, les chrysomèles, les taupins,...

Articles liés :

Un insecte prédateur des coprophages et nécrophages : le staphylin tessellé

Staphylin tessellé : Ontholestes tessellatus Parmi l’incroyable diversité de régimes alimentaires que l’on peut observer chez les insectes, celui de ce coléoptère, le staphylin tessellé Ontholestes tessellatus, ne fait pas vraiment saliver. Ses repas (...)

Lomechuses, parasites des fourmis

Les lomechuses myrmécophiles sont des staphylins parasites des fourmis, ils s’introduisent dans le nid et produisent une substance qui apaisante, souvent qualifiée de drogue pour fourmis. Celles-ci nourrissent le staphylin en échange. Lomechuse (...)

Uleiota planatus, un coléoptère tout plat des écorces

Uleiota planatus (parfois Uleiota planata) est un petit coléoptère brun, tout plat, qui vit sous les écorces des arbres. Il possède de longues antennes, un peu comme les coléoptères de la famille des Cerambycidae (longicornes), mais il appartient à la (...)

Sarcophage de scarabée, Louvre.

Au musée du Louvre, à Paris, on peut observer cet étrange sarcophage de scarabée [6] réalisé en calcaire, sur lequel est dessiné ou gravé le scarabée. [7]

Macrophotographies de coccinelles

Macrophotographies de coccinelles : Coccinelles sur pêcher :

Staphylins Sepedophilus et Tachyporinae : de petits coléoptères fuselés

La sous-famille des Tachyporinae regroupe de petits coléoptères de la famille des staphylins. Ces insectes se distinguent par leur corps allongé et les élytres courtes qui cachent leurs ailes (comme chez tous les staphylins) et par leur petite (...)

Curculio elephas, le charançon ou balanin de la châtaigne

Le charançon de la châtaigne, ou balanin du châtaignier, possède un rostre gigantesque. Son nom latin de Curculio elephas, littéralement charançon éléphant, le décrit plutôt bien : chez les femelles, le rostre est aussi long que le reste du corps ! (...)

La larve du Clytra et les fourmis

Si le Clytra adulte (un coléoptère) paraît innoffensif sous ses airs de coccinelles [12], le comportement de sa larve parasite de fourmis n’en est pas moins odieux. Au printemps, la femelle du Clytra pond ses oeufs à proximité des fourmilières (...)

La larve orange et noire de la Lycie sanguine

Larve orange et noire de Lygistopterus sanguineus Les larves ne sont généralement pas très courageuses, mais la larve de la Lycie sanguine (Lygistopterus sanguineus, coléoptère de la famille des Lycidae) aime se faire remarquer. Avec son corps (...)

La larve de la Casside transporte ses excréments pour se camoufler

Cassida viridis La Casside de la menthe, Cassida viridis, gagnerait sans doute le concours du camouflage le plus répugnant du monde animal. En plus d’être verte comme les feuilles de menthes, elle possède à l’état de larve deux longs crochets (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6024146