MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Coléoptères : scarabées, coccinelles, capricornes, lucanes, charançons, staphylins,...


Découvrez ici des coléoptères aux formes et aux couleurs incroyables qui sont visibles en France !
Les coléoptères sont caractérisés par leurs élytres qui recouvrent une deuxième paire de vraies ailes membraneuses et par leurs pièces buccales broyeuses. Ils portent de nombreux noms vernaculaires, cet ordre très diversifié regroupe en effet les scarabées, coccinelles, capricornes, lucanes, chrysomèles, charançons, hannetons, staphylins, carabes,...

Articles de cette rubrique


Le charançon ou "balanin" du chêne

Les charançons ont mauvaise presse... mais à qui le charançon du chêne porte-t-il préjudice ? Et comment peut-on le distinguer des autres espèces forestières du genre Curculio ?



La larve de dytique, terreur des étangs

Ses pièces buccales la trahissent : la larve de dytique est un redoutable prédateur aquatique, tout comme le dytique adulte elle se nourrit de petits invertébrés qu’elle capture entre ses mandibules acérées.



Les Noteridae, des coléoptères aquatiques proches des dytiques

Les coléoptères de la famille des Noteridae sont des insectes aquatiques proches des dytiques (Dytiscidae). Ils vivent dans les mêmes habitats, ont le même régime alimentaire, mais quelques subtilités morphologiques permettent de les distinguer.



La petite vrillette, un coléoptère xylophage

La petite vrillette est un insecte xylophage de l’ordre des coléoptères qui s’attaque au bois sec des meubles, escaliers, planchers et tableaux présents dans les maisons. Elle est responsable des galeries et des petits trous ronds dans le bois.



Un insecte prédateur des coprophages et nécrophages : le staphylin tessellé

Certains coléoptères ne font pas les fines bouches : cette espèce de staphylin se nourrit exclusivement... des insectes qui mangent les excréments et cadavres d’animaux ! Si ses impressionnantes mandibules ne suffisaient pas, voilà de quoi vous donner envie d’y réfléchir à deux fois avant de le capturer à main nue.



Coléoptères Lucanides - Lucane cerf-volant

Le Lucane-cerf-volant, Lucanus cervus, est un insecte emblématique de l’ordre des coléoptères. Il est connu pour sa grande taille et pour les mandibules du mâle qui sont extrêmement développées.



Le défi de l’Hydrophile : être adapté à la course, au vol et à la nage en apnée !

C’est un des plus grands coléoptères de France qui cumule les records : l’hydrophile maîtrise aussi bien la course à pied que le vol ou la nage !



Staphylins rouges et noirs, Paederus

Les staphylins sont des insectes rapides et qui sont généralement prédateurs. Les petits staphylins rouges et noirs à la cuticule brillante et au corps allongé qui sont présentés dans cet article appartiennent probablement à l’espèce Paederus littoralis. On peut confondre cette espèce avec d’autres (...)


Coléoptères nageurs : le dytique a des rames à la place des pattes

Certains insectes se sont adaptés de manière étonnante à leur environnement. Les pattes des dytiques sont ainsi devenues de véritables rames au cours de l’évolution...



Le silvain à une dent, Silvanus unidentatus

Le silvain à une dent (Silvanus unidentatus) est un petit coléoptère entièrement brun qui vit sous les écorces des arbres morts ou malades. Il se nourrit de bois morts ou de champignons (insecte saproxylophage ou "saproxylique").



Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6157061