MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

De l’essaimage des fourmis ailées au développement de la fourmilière


La vie des insectes dits eusociaux est complexe et loin d’être dépourvue de conflits internes. Les individus reproducteurs doivent pouvoir se disperser, se rencontrer (c’est l’essaimage) puis fonder une colonie. S’ils évitent les nombreux prédateurs, ils réussiront peut-être à leur tour à produire des individus reproducteurs. C’est pour illustrer le cycle complet de la vie des fourmis que cette rubrique a été créée, elle regroupe différents articles portant sur le développement des fourmilières dans la nature.

Articles de cette rubrique


Fourmis ailées et volantes : essaimage

Apprenez pourquoi certaines fourmis sont ailées ! Sont-elles dangereuses ? Faut-il les chasser ? Pourquoi rentrent-elles dans votre salon ?



La communication chez les fourmis : indiquer le chemin aux membres de la colonie

Comment les fourmis communiquent-elles l’emplacement d’une source de nourriture, ou d’un nouveau nid, aux membres de leurs colonies ? Toutes les espèces n’utilisent pas la même forme de communication ! Du tandem-running aux pistes de phéromones, voici ce qu’il faut retenir...



Ailes de fourmis

A quoi ressemblent les ailes des fourmis ailées ? Ces macrophotographies vous permettront de les observer en détail...



Larves de fourmis

Les larves des fourmis se reconnaissent facilement, elles sont blanches avec généralement une tache sombre au centre. Leur corps est annelé et souvent pourvu de soies. On les distingue facilement des oeufs parfaitement lisses et dépourvus de poils, et des nymphes chez qui l’on distingue déjà les principaux organes des fourmis adultes.



Vieilles fourmis et fourmis mortes

Pour plus d’informations veuillez vous réferrer à l’article complet sur l’hygiène et la gestion des cadavres chez les insectes sociaux. Si les jeunes fourmis ont généralement tendance à s’occuper du couvain et de la reine, les fourmis plus âgées sont celles qui s’occupent de la recherche de nourriture (...)


Oeufs de fourmis

Les oeufs de fourmis ressemblent plus à de minuscules points blancs qu’à des grains de riz. Ce sont souvent les larves et les cocons qui sont pris à tort pour des oeufs, tant les oeufs sont petits et difficiles à voir.



Réveil des fourmis au printemps

Au printemps, les fourmis engourdies par le froid s’amassent sous les pierres et dans les maisons pour profiter des premiers rayons de soleil et de la chaleur qu’ils apportent.



Fondation d’une colonie de fourmis

Nous avons vu dans l’article sur les essaimages de fourmis volantes [2] comment se déroulait l’accouplement chez la majorité des espèces de fourmis en France. Ouvrières de Camponotus lateralis sur un tas d’oeufs de fourmis : Une fois l’accouplement terminé, la reine fourmi arrache ses ailes vidéo (...)


Aphaenogaster subterranea

Aphaenogaster subterranea est une espèce de fourmi présente en France dans les milieux frais et boisés.



Ponte chez les fourmis Lasius emarginatus

Il est souvent difficile d’observer les pontes des fourmis dans la nature. Lorsque l’on soulève une pierre, les gros cocons ne sont pas des oeufs de fourmis ! Ces derniers sont minuscules et à peine visibles à l’oeil nu.






Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 4341865