MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Hyménoptères : Frelons, guêpes et abeilles


Les hyménoptères sont caractérisés par :
- deux paires d’ailes
- des ailes antérieures plus larges que les postérieures
- des mandibules très développées
- la larve tisse souvent un cocon d’où l’adulte émerge après la nymphose
- les mâles sont haploïdes et les femelles diploïdes

Articles de cette rubrique


Comment les abeilles contrôlent-elles la température de la ruche ?

Comment les abeilles contrôlent la température de la ruche ? Les abeilles sont capables de maintenir la température de la ruche entre 32 et 36°C même quand il est fait plus chaud ou plus froid à l’extérieur. Voici comment.



Comment une petite guêpe peut éliminer les pucerons sur vos plantes

Il existe de minuscules guêpes solitaire qui pourraient bien vous faciliter le travail au jardin : elles pondent leurs oeufs dans les pucerons et sont un moyen efficace de lutter contre les pucerons sans insecticides ni autres produits chimiques !



La guêpe géante tueuse de cigales (Australie)

Exeirus lateritius est une guêpe solitaire géante d’Australie qui est connue sous le nom de guêpe tueuse de cigales. Les femelles adultes piquent et paralysent des cigales qu’elles ramènent dans leur nid. C’est une des plus grandes guêpes du monde, elle mesure plus de 25mm.



Les Mutillidae ou "fourmis" de velours

Elles ressemblent à de grosses fourmis poilues mais il n’en est rien : les mutillidae sont des guêpes solitaires chez qui seuls les mâles sont ailées.



Les abeilles à bandes bleues dorment ensemble

Les abeilles à bandes bleues sont des abeilles solitaires. À un détail près : elles se retrouvent pour dormir ensemble tous les soirs ! Un comportement aussi étrange que difficile à expliquer.



Térébrant parasite d’abeilles

Les térébrants du genre Gasteruption sont des hyménoptères qui parasitent les abeilles solitaires grâce à leur très long ovipositeur.



Le frelon asiatique, dévoreur d’abeilles

Le frelon asiatique, Vespa velutina, est une espèce invasive introduite récemment en France. Cette espèce de frelon est naturellement présente dans les régions montagneuses du nord de l’Inde jusqu’à la péninsule Indochinoise, Taïwan et l’Indonésie [1]. Dans ces régions, l’espèce élevée par les apiculteurs (...)


L’incroyable guêpe qui plonge pour parasiter des larves aquatiques

Agriotypus armatus est une guêpe parasite dont la larve se développe en dévorant des larves de trichoptères aquatiques. Son cycle est compliqué, car la guêpe adulte doit être capable de repérer ses hôtes qui vivent sous l’eau, de ramper jusqu’à eux tout en évitant de se noyer et de percer le solide fourreau des larves de trichoptères pour y pondre ses oeufs. La larve de la guêpe dévore ensuite celle du trichoptère, mais se trouve face à un nouveau dilemme : comment respirer dans l’eau et remonter à la surface une fois son développement terminé ?



Brachymeria tibialis, une petite guêpe parasite de papillons

Le bombyx disparate est un papillon invasif qui donne du fil à retordre à de nombreux jardiniers. Mais face à lui se dresse, du haut de ses six pattes renflées, un petit hyménoptère solitaire au corps noir et aux pattes tachées de jaune, du nom de Brachymeria tibialis. Renommé ainsi récemment, il s’appellait auparavant Brachymeria intermedia.



Nid de guêpes

Les nids de guêpes sont fabriqués en "carton". En effet pour les construire, les guêpes raclent du bois sec qu’elles mâchent. La salive et le bois raclés sont ensuite déposés par couches pour former des cellules en carton. Chez certaines sous-familles de guêpes (Vespidae) le nid des guêpes est entouré (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6517969