Insectes aquatiques
MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Définition : Insectes aquatiques


Les insectes ne se content pas seulement de grouiller sous terre, de ramper sur le sol ou d’essaimer dans les airs. Ils ont aussi conquis le milieu aquatique. Certains restent dans les zones inondables et au bord des rivières, comme les fourmis du genre Cardiocondyla ou Formica selysi et les libellules, d’autres flottent sur les mares, comme les Gerris (araignées d’eau) et autres punaises flottantes semblables aux hydromètres. Mais nombreux sont ceux dont les larves se développent sous l’eau, comme c’est le cas pour de nombreuses mouches, mais aussi pour les redoutés moustiques ou pour les vers de vases de couleur rouge sang qui donneront plus tard des moucherons aux antennes plumeuses.

Certains vivent dans peu d’eau, comme les larves des Psychodidae qui se développeront dans les siphons de vos salles de bains pendant les vacances, tandis que d’autres ne vivent que dans les torrents et rivières à fort courant, comme de nombreuses larves de plécoptères (perles) et de trichoptères.

Mais on ne trouve pas que des larves sous l’eau, les hydrophiles, les dytiques et de nombreuses autres punaises y plongent pour chasser, et utilisent des dizaines de méthodes variées pour ne pas se noyer.

Vous trouverez dans les articles ci-dessous de surprenants exemples de ces nombreuses adaptations à la vie aquatique...

Articles liés :

La ranâtre, Ranatra linearis, une grande punaise aquatique

La ranâtre (Ranatra linearis) est une punaise aquatique de la famille des Nepidae, comme la nèpe. Il n’y a en France qu’une seule espèce du genre Ranatra. D’après le site de l’INPN, elle serait présente principalement dans la moitié Nord de la France. On (...)

Le crapaud vert, Bufo viridis

Le crapaud vert (Bufo viridis =Pseudepidalea viridis =Bufotes viridis) est un amphibien de grande taille proche du crapaud commun Bufo bufo. Contrairement au crapaud commun, le crapaud vert a une répartition géographique très étroite et il n’est (...)

Marcher à la surface de l’eau : Les hydromètres

Les Hydrometridae sont des punaises filiformes capables de marcher sur la surface de l’eau. Comme les Gerridae parfois improprement appelées araignées d’eau, les hydromètres tiennent sur l’eau grâce à la tension superficielle de l’eau. Le poids de leur (...)

Les Veliidae, des punaises flottantes

Les Veliidae, comme les Gerris (famille des Gerridae, connues sous le nom d’araignées d’eau) et les Hydromètres (famille des Hydrometridae) sont des punaises flottantes. En répartissant leur poids sur leurs six pattes, elles parviennent à flotter à (...)

Le Discoglosse Sarde, Discoglossus sardus

Où rencontre-t-on le Discoglosse Sarde ? Cette espèce se rencontre en Sardaigne, en Corse, à Giglio, à Montecristo et aux îles d’Hyères. Il est également cité en 1838 comme étant présent sur des îles au Sud-Ouest de l’Espagne, comme l’île Sancti Petri (...)

Grenouille

Grenouille verte dans une mare recouverte de lentilles d’eau. Grenouille agile Rana dalmatina en sous-bois. Les membres postérieurs de cette espèce sont très longs. Grenouille verte au milieu de lentilles (...)

Le crapaud commun, Bufo bufo

Où vit le crapaud commun ? Le crapaud commun (Bufo bufo) est très largement réparti, il est présent dans tous les pays d’Europe et se rencontre jusqu’en Russie, ainsi qu’au Nord de l’Afrique. Le crapaud commun vit dans les forêts humides, les (...)

Les daphnies : des proies parfaite

Les daphnies sautillent maladroitement dans l’eau et se multiplient à une vitesse folle (par parthénogénèse ou par reproduction séxuée). Ce sont des proies parfaites pour de nombreux invertébrés et vertébrés aquatiques ! Très souvent utilisées en (...)

La grenouille agile, Rana dalmatina

Où vit la grenouille agile ? En Europe, la grenouille agile se rencontre du Nord de l’Espagne jusqu’au Sud de l’Allemagne et de l’Ouest de la France jusqu’en Iran. Elle est présente jusque dans le Sud de l’Italie et en Sicile. Cette grenouille se (...)

Les Noteridae, des coléoptères aquatiques proches des dytiques

La famille des notères ou Notoridae regroupe en France trois espèces, qui se distinguent des dytiques ou Dytiscidae (voir l’article sur les dytiques de France) par leur ventre plat et leur métacoxas larges, en forme de plaque [40], ou par leurs (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 4061554