MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Les Fourmis


Découvrez ici de nombreux aspects de la biologie des fourmis. Une partie des articles concerne leurs interactions avec les humains, leurs relations (mutualisme, parasitisme ou commensalisme) avec d’autres insectes comme les pucerons, les mouches ou les papillons ou avec d’autres arthropodes comme certains cloportes ; ou avec les plantes (myrmécophilie et myrmécochorie). Une deuxième partie présente le cycle de vie des fourmis, de l’essaimage jusqu’au développement complet d’une colonie. Une trousième partie vise à présenter les fourmis, invasives ou non, qui sont visibles en France.

Les fourmis sont des insectes caractérisés par la présence d’un pétiole, éventuellement accompagné d’un postpétiole, qui rejoint le thorax au gastre, ainsi que par leur mode de vie en société et la présence de castes extrêmement spécialisées : les mâles et les princesses (et reines, aussi appelées gynes) se reproduisent, tandis que les ouvrières, incapables de se reproduire et dépourvues d’ailes, construisent et entretiennent le nid et élèvent leurs frères et soeurs. Malgré le grand nombre d’espèces (plus de 13000 dans le monde, plus de 200 en France) et leur large répartition (sur tous les continents hormis l’Antarctique), il existe peu de noms vernaculaires français pour les désigner. Quelques espèces se distinguent cependant, comme les fourmis d’Argentine (Linepithema humile), les fourmis rousses ou fourmis des bois (Formica sens strict), les fourmis charpentières (Camponotus ligniperda & herculeanus), ou les fourmis rouges (Myrmica spp).

Articles de cette rubrique


Fourmis acrobates : le genre Crematogaster

Les fourmis du genre Crematogaster sont de petites fourmis présentes principalement dans le sud de la France. Elles ont un abdomen en forme d’as de pique, ce qui permet de les reconnaitre assez facilement. Elles relèvent leur abdomen vers le haut lorsqu’elles se sentent menacées, ce qui leur vaut le nom de fourmis acrobates.



Fourmis protégeant des cochenilles

Les fourmis s’occuppent des cochenilles et des pucerons car elles raffolent de leur miellat sucré. Il arrive même parfois que l’on trouve des cochenilles ramenées par les fourmis dans leurs nids !



Fourmis et pucerons

Le miellat de pucerons est bien récolté par les fourmis, mais attention, ce n’est pas forcément négatif pour la plante ! Vous allez comprendre pourquoi...



Miellat de pucerons et fourmis

Les fourmis élèvent les pucerons pour pouvoir récolter le miellat que ces derniers produisent lorsqu’ils sucent la sève des plantes.



Fourmis, coccinelles et pucerons

Il n’y a pas pire cauchemar pour un puceron que ces énormes prédateurs, les coccinelles. Car les bêtes à bon dieu sont sans pitié, elles s’installent sur une plante et en dévorent tous les pucerons.. Heureusement, les fourmis sont parfois présentes pour stopper cet horrible massacre qui m’empêche de (...)


Oeufs de fourmis

Les oeufs de fourmis ressemblent plus à de minuscules points blancs qu’à des grains de riz. Ce sont souvent les larves et les cocons qui sont pris à tort pour des oeufs, tant les oeufs sont petits et difficiles à voir.



Larves de fourmis

Les larves des fourmis se reconnaissent facilement, elles sont blanches avec généralement une tache sombre au centre. Leur corps est annelé et souvent pourvu de soies. On les distingue facilement des oeufs parfaitement lisses et dépourvus de poils, et des nymphes chez qui l’on distingue déjà les principaux organes des fourmis adultes.



Le Nikon Z9 va décevoir les photographes macro

Si comme moi vous êtes toujours à la recherche de meilleurs performances en terme de photos macro, vous suivez probablement l’actualité et les sorties des nouveaux appareils photo. Malheureusement pour les utilisateurs de Nikon, le nouvel appareil hybride haut de gamme de Nikon, tout juste annoncé, laisse de côté les macrophotographes.



Lomechuses, parasites des fourmis

Les lomechuses myrmécophiles sont des staphylins parasites des fourmis, ils s’introduisent dans le nid et produisent une substance qui apaisante, souvent qualifiée de drogue pour fourmis. Celles-ci nourrissent le staphylin en échange. Lomechuse "producteur de drogues" dans une fourmilière de (...)


La communication chez les fourmis : indiquer le chemin aux membres de la colonie

Comment les fourmis communiquent-elles l’emplacement d’une source de nourriture, ou d’un nouveau nid, aux membres de leurs colonies ? Toutes les espèces n’utilisent pas la même forme de communication ! Du tandem-running aux pistes de phéromones, voici ce qu’il faut retenir...



Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 5918771