MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Les Fourmis


Découvrez ici de nombreux aspects de la biologie des fourmis. Une partie des articles concerne leurs interactions avec les humains, leurs relations (mutualisme, parasitisme ou commensalisme) avec d’autres insectes comme les pucerons, les mouches ou les papillons ou avec d’autres arthropodes comme certains cloportes ; ou avec les plantes (myrmécophilie et myrmécochorie). Une deuxième partie présente le cycle de vie des fourmis, de l’essaimage jusqu’au développement complet d’une colonie. Une trousième partie vise à présenter les fourmis, invasives ou non, qui sont visibles en France.

Les fourmis sont des insectes caractérisés par la présence d’un pétiole, éventuellement accompagné d’un postpétiole, qui rejoint le thorax au gastre, ainsi que par leur mode de vie en société et la présence de castes extrêmement spécialisées : les mâles et les princesses (et reines, aussi appelées gynes) se reproduisent, tandis que les ouvrières, incapables de se reproduire et dépourvues d’ailes, construisent et entretiennent le nid et élèvent leurs frères et soeurs. Malgré le grand nombre d’espèces (plus de 13000 dans le monde, plus de 200 en France) et leur large répartition (sur tous les continents hormis l’Antarctique), il existe peu de noms vernaculaires français pour les désigner. Quelques espèces se distinguent cependant, comme les fourmis d’Argentine (Linepithema humile), les fourmis rousses ou fourmis des bois (Formica sens strict), les fourmis charpentières (Camponotus ligniperda & herculeanus), ou les fourmis rouges (Myrmica spp).

Articles de cette rubrique


Comment les fourmis distribuent-elles la nourriture dans la fourmilière ?

Dans une fourmilière, certaines fourmis cherchent et ramènent de la nourriture (on dit qu’elles "fourragent") pendant que d’autres s’occupent du reste de la colonie. Lorsque les fourrageuses reviennent au nid chargées de victuailles, il faut qu’elles les répartissent entre les autres individus de la colonie. Une tache difficile quand on a plusieurs centaines de frères et soeurs.



Déménagement d’une colonie de fourmis

Déménagement d’une colonie de Formica rufibarbis. Il arrive parfois que les fourmis d’une colonie décide de changer l’emplacement de la fourmilière pour des raisons diverses. Les fourmis transportent alors tout le couvain de l’ancien nid jusqu’au nouveau. Le petit insecte : que vous verrez à (...)


L’hygiène chez les insectes sociaux

La vie en société n’est pas sans risque : la promiscuité entre les insectes d’une même colonie est très importante et facilite la transmission des maladies. L’évolution a sélectionné de nombreux comportements chez les insectes sociaux pour éviter que toute la colonie ne tombe malade lorsqu’un individu est infecté par un parasite, qu’il s’agisse d’un virus, d’un microbe ou d’un champignon. Les fourmis, mais aussi les abeilles et les termites possèdent donc une grande diversité de comportements hygiéniques et nettoient leurs nids avec grand soin, en particulier lorsqu’elles éliminent les cadavres.



Les fourmis piège à mâchoires à la chasse !

Les fourmis piège à mâchoires du genre Anochetus sont capables de refermer leurs mandibules avec une rapidité extreme, ce qui leur permet de se nourrir de proies très rapides comme les grillons et collemboles.



Pollinisation des fleurs par les fourmis

(Fourmi du genre Formica sur une fleur de pissenlit) (Quelques grains de pollen de primevère sur la tête d’une fourmi du genre Lasius). Même si la pollinisation par les fourmis reste anecdotique [2], les fourmis peuvent participer à la reproduction des plantes [3] Malgré les glandes (par (...)


Une guêpe sans aile infiltre les colonies de minuscules fourmis

Même les plus petites des Fourmis que l’on peut trouver en France sont parasitées par de minuscules guêpes. Ces dernières s’infiltreraient dans leur nid pour y passer l’hiver et s’y abriter...



Les fourmis du genre Cardiocondyla

Quelles espèces de fourmis du genre Cardiocondyla peut-on trouver en France ? Où et comment vivent-elles ? Voici un petit aperçu de leur écologie et quelques références scientifiques qui vous aideront à comprendre ces fourmis...



La communication chez les fourmis : indiquer le chemin aux membres de la colonie

Comment les fourmis communiquent-elles l’emplacement d’une source de nourriture, ou d’un nouveau nid, aux membres de leurs colonies ? Toutes les espèces n’utilisent pas la même forme de communication ! Du tandem-running aux pistes de phéromones, voici ce qu’il faut retenir...



La fourmi "24h" peut vous infliger la piqûre la plus douloureuse au monde !

Vous ne souhaitez pas vous faire piquer par cette fourmi ! La douleur qu’elle inflige par sa piqûre durerait 24h selon les traditions locales.



Dôme de fourmis : Formica pratensis

Formica pratensis est une espèce de fourmis appartenant aux Formica sensu stricto. Ce sont de grandes fourmis très agressives qui construisent des dômes de brindilles. Elles utilisent parfois des aiguilles ou de la résine ou même des graviers. Les dômes sont assez discrets et se situent souvent en (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6024255