MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Petits animaux, insectes


Cette rubrique contient tous les articles ne portant pas sur les fourmis ou sur les insectes liés aux fourmis. Lorsqu’il y a assez d’articles, ceux-ci sont regroupés par ordre. Il existe plusieurs ordres d’insectes en France, Suisse et Belgique : les Hyménoptères regroupent les bourdons, les guêpes, les abeilles et les frelons ; les Coléoptères regroupent de très nombreux insectes dont les coccinelles, les scarabées, les capricornes, les dytiques, etc... ; les Diptères forment également un des plus gros ordre, avec les mouches, les tipules, les taons, les syrphes et de nombreux autres ; les Lépidoptères sont les papillons ; les Odonates les demoiselles et libellules ; les Dictyoptères (Blattoptères, Mantoptères, Isoptères) regroupent les blattes ou cafards, les mantes et les termites ; les Orthoptères comprennent les criquets, sauterelles, courtillères et grillons ; les Hémiptères regroupent d’un côté les des punaises, réduves, gerris et nèpes (Hétéroptères), et de l’autre côté les pucerons, cochenilles, cigales, cicadelles et cercops ; les Trichoptères regroupent les porte-bois ou phryganes ; les Névroptères sont les chrysopes, les mantispes et les fourmilions ; les Mégaloptères et Raphidioptères sont moins nombreux et moins connus car ils sont assez rares ou vivent dans des milieux particuliers ; les Psocoptères et Thysanoptères sont très abondants mais petits et on les prend souvent pour des moucherons... enfin, les Phasmoptères sont si discrets en France qu’il est très difficile de les trouver !

Mais ce n’est pas tout, on ne rencontre pas que des insectes en fouillant le sol ou en soulevant les pierres : les Isopodes regroupent entre autres les cloportes et aselles ; les Myriapodes, eux, regroupent les scutigères qui s’infiltrent souvent dans les maisons, les mille-pattes ou iules, les gloméridés, les scolopendres et les Lithobie ; les Arachnides eux sont souvent les plus redoutés : scorpions, araignées, tiques, acariens et pseudoscorpions... ils n’ont rien pour plaire, à moins de s’y intéresser de plus près !

Enfin, vous croiserez peut-être quelques photos de mollusques, cladocères (les daphnies qui servent souvent de nourriture à poissons !), amphibiens et reptiles ! Bonne visite à vous.

Articles de cette rubrique


Le criquet voyageur égyptien : le plus grand criquet de France

On peut croiser d’énormes criquets dans le Sud de la France : ce sont des criquets migrateurs ou voyageurs qui passent l’hiver au stade adulte. Ils cherchent à se mettre à l’abris du froid et rentrent parfois dans les maisons...



La terrible pie écorcheuse a encore frappé !

Comment ce pauvre sphinx s’est-il retrouvé empalé sur ce fil de barbelé ? Accident de vol ? Nouveau système de fixation ? Il n’en est rien, le coupable est démasqué.



Les Mutillidae ou "fourmis" de velours

Elles ressemblent à de grosses fourmis poilues mais il n’en est rien : les mutillidae sont des guêpes solitaires chez qui seuls les mâles sont ailées.



Les méloés : des coléoptères bleus parasites

Les méloés sont des insectes de l’ordre des coléoptères, comme les scarabées et les coccinelles. L’espèce de méloé la plus courante est Meloe proscarabaeus, les femelles de cette espèce ont un abdomen énorme et sont de couleur bleu ou noir métallique. Leur thorax est très nettement séparé de leur tête et de leur abdomen, et ressemblent vaguement à de grosses guêpes ou fourmis sans ailes. Les larves de méloés sont appelées triongulins et parasitent certaines espèces d’abeilles solitaires.



Le pholque : une araignée au plafond

Vous avez une araignée au plafond ? C’est très certainement le pholque (Pholcus phalangioides), une araignée qui se débarrassera des moucherons à votre place. On le reconnait facilement à ses longues et fines pattes...



Punaises des épicéas, le genre Gastrodes

Les punaises du genre Gastrodes, Gastrodes abietum et Gastrodes grossipes, sont des punaises brunes et rougeâtres aux moeurs mal connus. Elles vivent dans les forêts et de pin et leur corps très plat leur permet de passer l’hiver cachée dans les cônes des épicéas. On les retrouve parfois en grand nombre dans la neige.



L’incroyable rendez-vous des mannes d’éphémères !

Du printemps à l’automne, les mannes (éphémères ou mouches de Mai) s’agglutinent pendant quelques jours sous les lumières des bords de rivières. De loin, on pourrait croire à une nuée de papillons s’épuisant sous les lampadaires.



Les Geocoris, de petites punaises utiles au potager

Les géocores (genre Geocoris) sont de petites punaises aux grands yeux, et de redoutables chasseuses qui s’en prennent à de nombreux insectes phytophages présents dans les potagers et vergers. Ce sont des auxiliaires de lutte biologique efficace.



Le Mantispe Mantispa styriaca : un névroptère au corps de mante !

Les mantispes sont des insectes volants de la famille des Mantispidae, qui possèdent des pattes ravisseuses comme celles des mantes. Ils appartiennent cependant à l’ordre des Névroptères, comme les ascalaphes et les chrysopes. L’espèce la plus commune en France est Mantispa styriaca.



Le dytique utilise ses ailes pour vivre sous l’eau !

Les dytiques sont des insectes aquatiques de l’ordre des coléoptères et de la famille des Dytiscidae. Ils sont prédateurs d’autres insectes, d’arthropodes et de petits amphibiens à l’état de larves et d’adultes. Ils nagent à l’aide de leurs pattes arrières, et respirent en capturant de l’air sous leurs élytres. Ils font partie des insectes les plus courants dans les mares, les étangs et les bassins où il n’y a pas de poissons.



Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 6119130