MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Petits animaux, insectes


Cette rubrique contient tous les articles ne portant pas sur les fourmis ou sur les insectes liés aux fourmis. Lorsqu’il y a assez d’articles, ceux-ci sont regroupés par ordre. Il existe plusieurs ordres d’insectes en France, Suisse et Belgique : les Hyménoptères regroupent les bourdons, les guêpes, les abeilles et les frelons ; les Coléoptères regroupent de très nombreux insectes dont les coccinelles, les scarabées, les capricornes, les dytiques, etc... ; les Diptères forment également un des plus gros ordre, avec les mouches, les tipules, les taons, les syrphes et de nombreux autres ; les Lépidoptères sont les papillons ; les Odonates les demoiselles et libellules ; les Dictyoptères (Blattoptères, Mantoptères, Isoptères) regroupent les blattes ou cafards, les mantes et les termites ; les Orthoptères comprennent les criquets, sauterelles, courtillères et grillons ; les Hémiptères regroupent d’un côté les des punaises, réduves, gerris et nèpes (Hétéroptères), et de l’autre côté les pucerons, cochenilles, cigales, cicadelles et cercops ; les Trichoptères regroupent les porte-bois ou phryganes ; les Névroptères sont les chrysopes, les mantispes et les fourmilions ; les Mégaloptères et Raphidioptères sont moins nombreux et moins connus car ils sont assez rares ou vivent dans des milieux particuliers ; les Psocoptères et Thysanoptères sont très abondants mais petits et on les prend souvent pour des moucherons... enfin, les Phasmoptères sont si discrets en France qu’il est très difficile de les trouver !

Mais ce n’est pas tout, on ne rencontre pas que des insectes en fouillant le sol ou en soulevant les pierres : les Isopodes regroupent entre autres les cloportes et aselles ; les Myriapodes, eux, regroupent les scutigères qui s’infiltrent souvent dans les maisons, les mille-pattes ou iules, les gloméridés, les scolopendres et les Lithobie ; les Arachnides eux sont souvent les plus redoutés : scorpions, araignées, tiques, acariens et pseudoscorpions... ils n’ont rien pour plaire, à moins de s’y intéresser de plus près !

Enfin, vous croiserez peut-être quelques photos de mollusques, cladocères (les daphnies qui servent souvent de nourriture à poissons !), amphibiens et reptiles ! Bonne visite à vous.

Articles de cette rubrique


Une guêpe oblige les chênes à fabriquer des billes de bois

Par quoi sont causées les galles que l’on peut observer sur les branches et les bourgeons des chênes ? Andricus kollari est un des hyménoptères qui pond dans les chênes et cause la formation de galles.



Le cycle de vie du moustique

Connaissez-vous la vie du moustique ? Le moustique est insecte insupportable et un brillant outil pédagogique : c’est un insecte à métamorphose complète avec un cycle de vie qui passe du milieu aquatique au milieu aérien...



Avez-vous peur du perce-oreilles ?

N’ayez plus peur ! Contrairement à ce que leur nom semble indiquer, les perce-oreilles sont des insectes inoffensifs. Découvrez les forficules (Dermaptères) aussi appelés perce-oreilles au travers des macrophotographies...



Les nèpes : des punaises mangeuses de poissons !

La nèpe est une terreur des mares et étangs : cette punaise aquatique prédatrice s’attaquerait même aux larves d’amphibiens et aux petits poissons, dont elle aspire le contenu à l’aide de son puissant rostre piqueur.



Le pou de mer, Ligia oceanica

Le ligie océanique (Ligia oceanica) ou pou de mer est un petit crustacé de l’ordre des isopodes. Il se nourrit d’algues, de matière organique en décomposition et de cadavres. On le trouve sur le littoral ouest de l’Europe et principalement sur les côtes bretonnes. Pour l’observer, il faut attendre la tombée de la nuit et observer attentivement les anfractuosités entre les rochers.



Pourquoi les punaises sentent-elles mauvais ?

Pourquoi les punaises sentent-elles mauvais ? Quelle est la raison pour laquelle les punaises puent ? Quelles sont les punaises qui sentent mauvais ? Que faire pour les empêcher de rentrer dans la maison et comment s’en débarrasser ? Toutes les réponses sont ici.



Le plus long mille-pattes de France

Himantarium gabrielis est le plus long mille-patte géophile de France, Belgique et Suisse. Il peut posséder jusqu’à 177 paires de pattes et mesurer jusqu’à 22cm de long. On ne le rencontre pas souvent. Heureusement, car il possède des glandes produisant un liquide toxique et volatile...



Pourquoi parle-t-on autant du moustique tigre ?

Qui est le moustique tigre ? Comment l’identifier ? Et surtout, pourquoi est-il aussi célèbre ? Vous trouverez ici les réponses aux principales questions qui portent sur le moustique tigre, Aedes albopictus.



La petite vrillette, un coléoptère xylophage

La petite vrillette est un insecte xylophage de l’ordre des coléoptères qui s’attaque au bois sec des meubles, escaliers, planchers et tableaux présents dans les maisons. Elle est responsable des galeries et des petits trous ronds dans le bois.



Le Mantispe Mantispa styriaca : un névroptère au corps de mante !

Les mantispes sont des insectes volants de la famille des Mantispidae, qui possèdent des pattes ravisseuses comme celles des mantes. Ils appartiennent cependant à l’ordre des Névroptères, comme les ascalaphes et les chrysopes. L’espèce la plus commune en France est Mantispa styriaca.






Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 4049779