MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Charançons (Curculionidae)


Les charançons et balanins sont des insectes de l’ordre des coléoptères et de la famille des Curculionidae (parfois le mot charançon désigne aussi des espèces de la famille des Dryophthoridae dans le langage courant). Ils possèdent comme les autres coléoptères des élytres (première paire d’ailes sclérifiées) qui protègent leur abdomen, un corps souvent rond ou globuleux et un rostre parfois extrêmement long (comme chez les balanins de la châtaigne) à l’avant de la tête, sur lequel sont fixés les antennes et au bout duquel on trouve les pièces buccales de l’insecte. Chez de nombreuses espèces, ce rostre sert aux femelles à creuser un trou dans les fruits dans lesquels elles pondent leurs oeufs. Car effectivement, les charançons ont mauvaise réputation. Certaines espèces pondent en effet leurs oeufs dans les fruits et en particulier les fruits à coques, ou sont phytophages et à l’état larvaire et à l’état adulte.

La famille des charançons est extrêmement diversifiée et il existerait plusieurs dizaines de milliers d’espèces, dont la plupart ne sont pas encore décrites.

Certaines espèces de charançons sont également aquatiques.

Articles liés :

Le charançon ou "balanin" du chêne

Voici un charançon qui passe la plupart du temps inaperçu. Curculio glandium, le charançon ou "balanin" du chêne. En effet, contrairement à Curculio elephas qui pond dans les châtaignes (et parfois aussi dans les glands), ou à Curculio nucum dont les (...)

Charançons

Les charançons ou rhynchites désignent généralement des insectes de l’ordre des Coléoptères (comme les longicornes par exemple, voir : Coléoptères longicornes) et de la famille des Curculionidae. Photographie macro sur fond blanc de Lixus cf angustatus, (...)

Curculio elephas, le charançon ou balanin de la châtaigne

Le charançon de la châtaigne, ou balanin du châtaignier, possède un rostre gigantesque. Son nom latin de Curculio elephas, littéralement charançon éléphant, le décrit plutôt bien : chez les femelles, le rostre est aussi long que le reste du corps ! Mais (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2024219