MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Les daphnies : des proies parfaite

Cladocera ; Daphnia sp

Les daphnies sautillent maladroitement dans l’eau et se multiplient à une vitesse folle (par parthénogénèse ou par reproduction séxuée). Ce sont des proies parfaites pour de nombreux invertébrés et vertébrés aquatiques !
Elever des daphnies
Très souvent utilisées en aquariophilie pour nourrir les alevins ou même les poissons d’aquariums adultes, elles sont en effet faciles à élever  : il suffit d’en prélever une dizaine et de les oublier dans un grand bac d’eau un peu exposé au soleil. Au bout de quelques semaines, elles seront des centaines à s’être multipliées. En effet, les daphnies se nourrissent principalement de microalgues et des bactéries qui se développent dans l’eau. Très tolérantes aux pollutions organiques, elles peuvent être élevées sur les algues qui se développent sur le lisier de cochon [1]. Bien sûr, les aquariophiles préfèreront placer au fond de leur bac d’élevage à daphnies quelques feuilles mortes qui fourniront la matière organique nécessaire au développement des algues.
Elevage de daphnies
Les daphnies sont très sensibles aux pollutions chimiques, ce qui permet de les utiliser pour tester la pollution de l’eau. [2]
Photographie d'une microscopique daphnie
Cependant, les daphnies sont tout de même capables de se défendre. Lorsqu’elles détectent des kairomones (on appelle comme cela les substances libérées par une espèce pouvant apporter un bénéfice à une autre espèce) de certains de leurs prédateurs, comme les larves aquatiques du genre Chaoborus, la tête des daphnies change de forme, ce qui leur permet d’être soit plus rapides, soit plus résistantes aux attaques de ces prédateurs [3] ! Les scientifiques appellent plasticité phénotypique cette capacité à changer de morphologie en fonction de l’environnement.
Daphnies, Cladocères
Les daphnies possèdent des antennes de locomotion et des yeux très simples. Elles sont capables de se reproduire par parthénogenèse ou par reproduction sexuée. La reproduction séxuée conduit à la formation de sortes d’oeufs ou éphippies très résistants aux changements de l’environnement. Ils peuvent survivre au gel et à la sécheresse et permettent ainsi aux populations de daphnies de survivre au travers des saisons.
Organes des Cladocères
Les espèces les plus souvent élevées sont Daphnia pulex et Daphnia magna. Ce ne sont pas des insectes mais des crustacés, du sous-ordre des Cladocères.


Références et définitions

[1Sevrin-Reyssac, J. (1993). Performances et Contraintes Des Élevages Intensifs Du Cladocère Daphnia magna Straus, utilisations des biomasses produites. Crustaceana, 356-366.

[2Sevrin-Reyssac, J. (1993). Performances et Contraintes Des Élevages Intensifs Du Cladocère Daphnia magna Straus, utilisations des biomasses produites. Crustaceana, 356-366.

[3Shigeto, O. D. A., Hanazato, T., & Fujii, K. (2007). Change in phenotypic plasticity of a morphological defence in Daphnia galeata (Crustacea : Cladocera) in a selection experiment. Journal of Limnology, 66(2), 142-152.

Mots-clés

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2460 / 2027845