MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Combat entre fourmis


Le but de cet article est d’illustrer un comportement que l’on peut observer dans la nature, les rivalités entre fourmis. Les affrontements des fourmis photographiées ont été observés dans la nature.

Fourmis rouge
Une fourmi de l’espèce Myrmica rubra et une autre fourmi de l’espèce Formica fusca s’affrontent.
La "fourmi rouge", Myrmica rubra, possède un aiguillon (comme toutes les Myrmicinae) alors que la fourmi Formica fusca est incapable de piquer car elle ne possède pas d’aiguillon mais produit uniquement de l’acide formique qu’elle peut éjecter ou déposer sur son adversaire.

Combat entre deux fourmis du même genre : Formica. Les fourmis sont ici en train de s’intimider, elles sont restées immobiles pendant de longues secondes avant que la Formica noire s’éloigne. Dans la plupart des cas, les fourmis préfèrent éviter l’affrontement.
Fourmis se combattent
Formica combat

Guerre entre deux colonies de fourmis du genre Tetramorium. Ces fourmis construisent des nids très proches les uns des autres. Lorsque les colonies sont petites, cela ne pose généralement pas de problèmes, mais lorsque les colonies grossissent, la compétition pour l’espace et la nourriture génère parfois des conflits :

Ces Tetramorium sp (petites fourmis noires), qui atteignent 3mm ont des têtes d’ouvrières d’une autre espèce attachées à leur corps.
fourmi Tetramorium.

Il s’agit de fourmis du genre Solenopsis, seulement leurs têtes, accrochées aux antennes et pattes des fourmis Tetramorium.
Le reste du corps des fourmis Solenopsis a surement été coupé, on voit sur la deuxième fourmi que le corps est toujours présent. Les Tetramorium sp peuvent enlever ou couper les corps, mais les têtes des Solenopsis sp et leurs mandibules pourvues de dents sont fortement attachées, et les muscles mandibulaires sont "fermés" au repos. Une fourmis morte a donc les mandibules en position fermée et reste accrochée.

Des fourmis du genre Dorylus (fourmi Magnan) étaient utilisées en Afrique comme pansement naturel pour maintenir les plaies fermées, en faisant mordre aux fourmis les deux bords de la plaie et en coupant le reste du corps.

Les fourmis photographiées ci-dessous sont mortes, veuillez excuser la mauvaise qualité des photos.
Macrophotographies de la tête des fourmis :

- La première fourmi Tetramorium, avec sur une patte, l’abdomen et la tête d’une fourmi du genre Solenopsis, solidement accrochée.
zoom sur la tête de la fourmis Solenopsis.

- La même, en zoomant un peu plus sur la tête de la fourmi, à l’endroit où les mandibules accrochent la patte de l’autre fourmi.
fourmis Solenopsis

- La tête de la fourmi Solenopsis et cette fois accroché directement sur l’antenne (cette partie de l’antenne, la première, s’appelle le scape) de la fourmi Tetramorium.

 JPEG - 153.3 ko
fourmis Solenopsis profil

- Une deuxième photo des mêmes fourmis, mais vue de dessus.
fourmis Solenopsis dessus


forum

  • Solenopsis et Tetramorium
    2 novembre 2009

    Les Tetramorium seraient t-elles un moyen efficace de lutter contre les Solenopsis ?

    • Solenopsis et Tetramorium
      3 novembre 2009,par L@ fourmi

      Bonjour,
      Pourquoi vouloir lutter contre les Solenopsis ? On parle ici de Solenopsis cf fugax, qui est une espèce naturellement présente sur le sol français, comme plusieurs autres (liste des espèces supposées sur le site d’Antarea). Il est inutile de vouloir les combattre. Solenopsis invicta ou "grande fourmi de feu" est une espèce invasive qui n’est pas encore présente en France.

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 19851 / 2027553