MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Abeilles coucou du genre Nomada

Hymenoptera, Apidae, Nomadinae

Guêpe coucou

Macrophotographies de guêpes parasites d’abeilles solitaires dites "guêpes coucou" du genre Nomada principalement.
Guêpe coucou de face

Comme les guêpes solitaires du genre Chrysis [1], les guêpes solitaires du genre Nomada parasitent aussi les nids des abeilles solitaires [2]. Ce sont particulièrement les Andrènes qui sont victimes des guêpes coucou du genre Nomada.

Nomada sp
On les qualifie de "coucou" par comparaison avec un oiseau du même nom qui parasite un nid d’oiseau d’une autre espèce. Il y pond son oeuf que les autres oiseaux élèveront. On parle de cleptoparasitisme.

Guêpe coucou reperant son hôte
La guêpe coucou procède de la même façon : elle repère une abeille solitaire (généralement du genre Andrena), la suit, et, lorsque cette abeille sort de son nid, elle s’y introduit et pond un oeuf dans les cellules fabriquées par l’abeille hôte.


Une fois qu’elle a repéré un nid d’abeille solitaire (un trou dans la terre, souvent avec un petit monticule de terre autour), la guêpe coucou s’immobilise et attends la sortie de l’abeille :

Andrena sp nid en terre dans le sol
 JPEG - 96.9 ko
Nid d’abeille solitaire

Une fois que l’abeille est sortie, la guêpe coucou rentre dans son nid et ponds ses oeufs :

Guêpe parasite
Ces guêpes coucous sont nombreuses et, bien qu’elles ne transportent pas de pollen pour fabriquer des réserves pour leurs larves (puisqu’elles parasitent les cellules des abeilles solitaires), elles participent à la pollinisation des fleurs.
Guêpe parasite Nomada
Pollinisation et Nomada

Les guêpes coucou ont un vol rapide, elles peuvent faire du sur-place :
Guêpe coucou en plein vol
Macrophotographie de guêpe en vol

Guêpe coucou sur une toile d’araignée :
Nomada, guêpe coucou


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 7856 / 2316441