MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Les Berytidae, des punaises à échasses

Hemiptera ; Heteroptera ; Berytidae ; Neides aduncus

Les Berytidae sont des punaises extrêmement fines à ne pas confondre avec les hydromètres que l’on trouve à la surface de l’eau. Leur corps filiforme perché sur de hautes pattes leur vaut le surnom de punaises à échasses.

Les punaises de la famille des Berytidae (parfois appelées bérytides) sont parmi les insectes les plus fins que l’on peut rencontrer. Cette famille se reconnaît facilement à son aspect élancé et à ses pattes longues et fines, qui lui vaut en anglais le surnom de punaises à échasses ("stilt bug"). On peut éventuellement les confondre avec les hydromètres, des punaises qui vivent à la surface de l’eau. Cependant, le premier article antennaire est très long chez les Berytidae, ce qui n’est pas le cas chez les hydromètres.
Neides aduncus, détail des antennes

Il existe plusieurs genres de punaises Berytidae. La punaise présentée sur les photos appartient au genre Neides, elle se distingue par ses antennes, le 2eme segment étant plus long que le quatrième.
Neides aduncus de profil

Les punaises de cette famille sont mal connues, mais on sait que certaines espèces se nourrissent d’oeufs et de larves de thrips [1]. On suppose que ces insectes sont également phytophages puisqu’ils sont souvent rencontrés sur des plantes particulières, comme celles de la famille des caryophyllacées (les oeillets) pour Neides tipularius [2] et sur de nombreuses autres familles pour les autres genres [3].
Neides aduncus vue de dessus

Neides aduncus a un processus frontal (l’excroissance que l’on voit sur cette photo en suivant la flèche noire) recourbé vers le bas, certains diront "en forme de bec d’aigle" [4]. Chez l’autre espèce du même genre présente en France, Neides tipularius, le processus frontal est droit.

Neides aduncus est une punaise de la famille des Berytidae. On la distingue des autres punaises du même genre par le processus frontal (voir flèche noire sur la photo) qui est recourbé vers le bas, ou "en forme de bec d’aigle".
 JPEG - 118.3 ko
Identification de Neides aduncus, processus frontal recourbé

Ces punaises se rencontrent généralement au sol ou sur leurs plantes hôtes dans les prés très ensoleillés. Elles sont peu fréquentes, très localisées et difficiles à détecter en raison de leurs formes et de leurs couleurs.


Références et définitions

[1Wheeler, A. G. (1978). Neides muticus (Hemiptera : Berytidae) : life History and Description of Fifth Instar. Annals of the Entomological Society of America, 71(5), 733-736.

[2ØDEGAARD, F., & STAVERLØKK, A. (2011). The stilt bugs (Heteroptera, Berytidae) of Norway. Journal of Entomology, 58, 27-32.

[3Wheeler, A. G., & Schaefer, C. W. (1982). Review of stilt bug (Hemiptera : Berytidae) host plants. Annals of the Entomological Society of America, 75(5), 498-506.

[4Identification de Neides aduncus sur insecte.org.

Mots-clés

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 324 / 2024222