MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Hémiptères : punaises, cigales, cicadelles, pucerons et cochenilles


Cette rubrique contient les articles sur les insectes de l’ordre des hémiptères : ce sont des insectes piqueurs qui possèdent un rostre, c’est à dire une sorte de paille pointue par laquelle ils percent les tissus et aspirent leur nourriture. Ils ont également des antennes longues.
Ces critères permettent de définir les insectes qui appartiennent à cet ordre.

Auparavant, les hémiptères contenaient les hétéroptères (punaises, etc...) et les homoptères (cigales, pucerons, cicadelles, cochenilles, etc...). De récents changement issus de travaux moléculaires (basés sur l’ADN) ont remis en cause cette classification. Maintenant, les hémiptères sont répartis entre Auchenorrhyncha, Coleorrhyncha, Heteroptera et Sternorrhyncha. Ce qui ne devrait pas changer grand chose à votre vie si vous n’êtes pas un ou une spécialiste des hémiptères.

Articles de cette rubrique


Que mange le gendarme (l’insecte) ?

Les punaises gendarmes (Pyrrhocoris apterus) sont des insectes rouges et noirs fréquents dans les jardins potagers. Que mangent-ils ? Sont-ils nuisibles ? Sont-ils dangereux ? Toutes les réponses sont ici, avec un petit aperçu de leur biologie.



La (très) malodorante punaise verte

Nezara viridula est appelée punaise verte ponctuée, tachetée ou punaise verte du soja. Cet insecte volant, présent dans les jardins, rentre parfois dans les maisons et appartement et dégage une odeur très désagréable. Elle est proche d’une autre espèce de punaise verte, Palomena prasina, également présentée dans cet article.



La punaise nébuleuse ou punaise grise

La punaise grise ou punaise nébuleuse, Rhaphigaster nebulosa, est une espèce très commune dans les jardins (et dans nos maisons en hiver). Cette espèce autochtone ne doit pas être confondue avec la punaise diabolique qui lui ressemble beaucoup...



Quel traitement contre la cochenille farineuse ?

Les cochenilles farineuses sont de petits insectes que l’on rencontre en particulier sur les plantes d’intérieur. Les jardiniers sont généralement à la recherche de traitements biologiques ou d’insecticides pour débarrasser leurs plantes de ces petits envahisseurs, voici quelques pistes...



E120 ou rouge carmin : vous mangez des cochenilles broyées

Le colorant E120, aussi appelé rouge carmin ou rouge cochenille, provient d’insectes proches des pucerons et appelés cochenilles. Fixées aux cactus péruviens, mexicains et canariens (des Îles Canaries) du genre Opuntia, les cochenilles sont élevées, broyées et l’acide carminique rouge qui en est extrait est ajouté à nos charcuteries, sodas et yaourts.



La punaise du pin, une invasive américaine

La punaise américaine du pin serait-elle une espèce envahissante inoffensive ? Peut-être pour les hommes, mais pas pour les graines des pins et autres conifères...



La punaise diabolique

D’où vient la punaise diabolique ? Que fait-elle au jardin et de quoi se nourrit-elle ? Voici toutes les réponses à vos questions sur cet insecte invasif de plus en plus présent en France...



Le réduve masqué : une punaise chasseuse bien camouflée

Qui se cache derrière le réduve masqué ? Que fait cette punaise dans votre maison, et comment vous en débarrasser sans qu’elle ne transforme votre doigt en passoire ? Toutes les informations sont ici...



Les notonectes : punaises prédatrices des mares... et piscines !

Les notonectes ou abeilles d’eau sont des punaises aquatiques qui nagent la tête en bas. On les retrouve dans les mares, étangs, mais aussi dans les piscines où elles sont rarement les bienvenues ! Voici quelques informations sur leur biologie et sur les moyens permettant de cohabiter avec ces insectes...



Les cercopes : responsables de la bave blanche sur les plantes

Les Cercopidae ou cercopes forment une famille d’insectes proches des cigales et cicadelles. Ils sont responsables des amas de bulles que l’on retrouve parfois sur les tiges des plantes, parfois appelée crachat de coucou. Ces bulles qui ressemblent à une sorte de bave mousseuse fixée sur la tige ou sur les feuilles des plantes du jardin sont produites par les larves des Cercopidae, pour se protéger des prédateurs. Parfois les cercopes sont improprement appelés cicadelles.






Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2022239