MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Mouches tueuses de fourmis

Diptera, Phoridae ; Hymenoptera, Formicidae

Les mouches de la famille des Phoridae sont de minuscules insectes parasites capables de pondre leurs oeufs à l’intérieur de la tête ou de l’abdomen des fourmis. Elles sont utilisées en lutte biologique contre la fourmi de feu Solenopsis invicta aux États-Unis. Voici des photos et vidéos de ces mouches en train de voler et de pondre leurs oeufs dans des fourmis de différentes espèces en France.

Phoride
Les fourmis n’ont pas conquis tant de lieux sur Terre sans se faire quelques ennemis. Parmis ces derniers, on trouve de minuscules mais redoutables moucherons parasites de fourmis qui appartiennent à la famille des Phoridae ou "mouches phorides". Il existe de nombreuses espèces de ces petites mouches en Europe, et leur identification est très difficile [1]. Elles peuvent aussi être confondues avec de petites guêpes parasites de fourmis du genre Elasmosoma.

Voici une vidéo de l’espèce Microselia southwoodi qui pond ses oeufs sous l’abdomen des fourmis en effectuant des acrobaties périlleuses :

Les mouches de la famille des Phoridae sont dites endoparasitoïdes de fourmis. Cela signifie que la femelle Phoride pond ses oeufs à l’intérieur de la fourmi, à l’aide d’un ovipositeur en forme de crochet à l’arrière de son abdomen. La larve de la mouche dévore la fourmi de l’intérieur, entraînant ainsi sa mort.
Mouche parasite de fourmi

Les femelles Phoridae commencent par repérer les fourmis à parasiter, en volant de manière stationnaire au dessus de l’entrée des nids ou des colonnes de fourmis. Puis, en quelques secondes ou parfois moins, elles pondent leurs oeufs dans l’abdomen de la fourmi ou directement dans sa tête.
Mouche tueuse de fourmi

Aux États-Unis, les mouches phorides sont utilisées dans la lutte contre une fourmi invasive [2] : la fourmi de feu Solenopsis invicta. Certaines Phoridae seraient même capables d’influencer la direction vers laquelle marchent les fourmis lorsqu’elles les survolent pour pondre leurs oeufs plus facilement [3]. Il y a donc des élevages de mouches parasites dans le but de relâcher et d’installer ce parasite naturel de Solenopsis invicta, une fourmi dangereuse qui n’a pas de prédateurs aux Etats-Unis [4].

En France, les mouches du genre Pseudacteon pondent sur l’abdomen des fourmis :

Ce sont ici à nouveau des Pseudacteon sp qui profitent d’un rassemblement de fourmis sur une source de nourriture pour pondre leurs oeufs dans les fourmis :
Ces diptères sont des parasites de fourmis, les larves se développent dans l'abdomen des fourmis.
Phoridae parasitant Lasius sp (ponte)
Mouches endoparasitoïdes de fourmis


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 5746 / 3925682