Traitements Acaricides

En apiculture, un acaricide, varroacide ou miticide est un traitement chimique utilisé pour contrôler les acariens et principalement Varroa destructor, qui sont des parasites pouvant infester les colonies d’abeilles. L’acarien Varroa destructor, en particulier, constitue une menace significative pour les populations d’abeilles à travers le monde, car ils affaiblissent les abeilles en se nourrissant de leurs corps gras (un peu l’équivalent du foie humain) et en transmettant des maladies.

Voici une liste des acaricides couramment utilisés en apiculture :

  • Apivar (Amitraz) : Apivar est un traitement en bandelettes contenant de l’amitraz, un acaricide synthétique, utilisé pour contrôler les acariens Varroa dans les ruches. C’est un traitement couramment utilisé et efficace, mais il nécessite une application appropriée selon les instructions du fabricant pour ne pas contaminer le miel.
  • Apistan (tau-flivalinate) : Le tau fluvalinate est généralement appliqué sous forme de bandelettes imprégnées. L’utilisation prolongée de tau-fluvalinate a entraîné le développement de résistances dans certaines populations d’acariens Varroa.
  • Bayvarol (Fluméthrine) : Apistan est un autre traitement en bandelettes, cette fois contenant de la fluméthrine, qui est également efficace contre les acariens Varroa. Cependant, une utilisation prolongée a conduit rapidement à une résistance dans certaines populations d’acariens, et comme l’Amitraz il peut laisser des traces dans les produits de la ruche.
  • CheckMite+ (Coumaphos) : CheckMite+ contient du coumaphos et est utilisé comme acaricide dans les ruches. Il est important de noter que le coumaphos est interdit en France. Là où il est autorisé, il doit être utilisé avec prudence en raison de ses effets potentiellement négatifs sur la santé des abeilles et sur l’environnement.
  • HopGuard : HopGuard est un miticide dérivé de composés de houblon. Son efficacité et sa dangerosité pour les abeilles sont encore débattus [1] [2] [3].
  • Acide formique : L’acide formique est une substance naturelle présente dans le miel et est également utilisé comme traitement miticide contre les acariens Varroa. Il peut être appliqué sous différentes formulations, notamment des tampons ou des bandelettes, mais nécessite une manipulation soigneuse en raison de sa nature corrosive.
  • Acide oxalique : L’acide oxalique est un autre acide organique utilisé comme miticide contre les acariens Varroa. Il est souvent appliqué par goutte-à-goutte, vaporisation ou goutte à goutte et s’est révélé efficace pour réduire les populations d’acariens.
  • Thymol : Le thymol est un composé présent dans le thym. Il est fabriqué artificiellement et utilisé comme acaricide en apiculture. Il est souvent appliqué sous forme de gel. Il donne une forte odeur de thym aux produits de la ruche, peut causer des pertes importantes de couvain et son efficacité est débattue.
  • Apilife VAR : Apilife VAR est un traitement à base de Thymol, Huile essentielle d’Eucalyptus, Menthol et Camphre utilisé pour contrôler les acariens Varroa. Il nécessite une application et une surveillance soigneuses : comme le thymol il peut avoir des effets négatifs importants sur le couvain.

Une liste complète des acaricides avec autorisation de mise sur le marché en France est disponible auprès de l’ANSES, dans l’Index des Médicaments vétérinaires autorisés en France (cherchez par animaux, sélectionnez "abeille"). On y retrouve les produits suivants :

  • Api Bioxal ® (acide oxalique)
  • Apiguard ® (thymol),
  • Apilife Var ® (thymol, huile essentielle d’eucalyptus, camphre, menthol)
  • Apistan ® (fluvalinate)
  • Apitraz ® (amitraze),
  • Apivar ® (amitraze),
  • Bayvarol® (fluméthrine)
  • Dany’s Bienenwohl (poudre et solution pour dispersion pour ruche d’abeilles) (acide oxalique dihydrate),
  • FormicPro ® (acide formique),
  • Maqs ® (acide formique) - d’après la Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales (mars 2023) mais introuvable sur le site de l’ANSES (Février 2024), et marqué comme non autorisé en France sur le site de l’agence Européenne de la santé (Février 2024). Ancien(?) numéro d’AMM : FR/V/31614384/2014 du 15/05/2014
  • Oxybee (acide oxalique),
  • PolyVar® Yellow/Plaquette (fluméthrine),
  • Thymovar ® (thymol),
  • VarroMed ® (acides oxalique et formique),
  • Varroxal ® (Acide oxalique dihydraté)

  • Pourquoi les apiculteurs utilisent des pesticides ?

    Les apiculteurs utilisent parfois des pesticides appelés acaricides pour contrôler un acarien parasite de l’abeille, le Varroa destructor. Sans ces traitements, la plupart des ruches ne survivraient probablement pas l’hiver. Mais des études scientifiques récentes rappellent que les produits utilisés contre le varroa peuvent aussi avoir des effets néfastes sur les abeilles.
    Qu’est-ce que le Varroa destructor ? Le varroa, de son nom scientifique Varroa destructor est un acarien invasif (...)

  • Le contrôle du varroa au sucre-glace

    Certains apiculteurs recommandent de saupoudrer les abeilles avec du sucre glace pour les traiter contre le Varroa destructor. Cet article répond à vos questions : ce traitement fonctionne-t-il et comment faut-il l’appliquer ?

  • La gestion de la résistance du Varroa destructor aux acaricides

    Le Varroa destructor peut rapidement devenir résistant aux acaricides utilisés pour son contrôle. Cette résistance diminue l’efficacité des traitements, mais les pratiques suivantes permettent d’éviter ces problèmes.

  • L’acarien Stratiolaelaps scimitus ne permet pas le contrôle biologique du Varroa destructor

    Peu d’agents de lutte biologique ont été testés pour le contrôle du Varroa destructor dans les ruches d’abeilles. L’acarien Stratiolaelaps scimitus, en plus de ne pas diminuer le varroa dans les ruches, peut se nourrir du couvain des abeilles.