MyrmecoFourmis.fr fourmis et insectes

Fourmis ailées et volantes : essaimage

lundi 22 février 2010par Cyber - Insecte

Essaimage des mâles ailés

Des fourmis ailées, aussi appelées aludes ou fourmis volantes se posent parfois près de vous, mais qui sont-elles ? Les fourmis ailées sont-elles dangereuses ? Piquent-elles ? Est-ce que les fourmis ailées forment une espèce à part entière ?

Si votre maison en est envahie, alors vous trouverez ici comment chasser les fourmis hors de la maison, il arrive en effet que des fourmis ailées s’envolent dans une maison par erreur, voila pourquoi :

Ces fourmis sont en fait les futures "reines" et les "princes". Eh oui, ces fourmis au vol lourd et maladroit ne voleront pas toute leur vie, certaines s’accouplent même au sol puis toutes les fourmis ailées femelles arrachent leurs ailes.
Accouplement de fourmis volantes

Chez presque toutes les espèces de fourmis, les femelles et les mâles ont des ailes, qui leur permettront de voler afin d’aller s’accoupler avec d’autres mâles et femelles des autres colonies. Cette période s’appelle l’essaimage  , des milliers de femelles et de mâles, gavés de nourriture et venant de colonies différentes, s’envolent pour aller s’accoupler.
Fourmis, reproduction
Accouplement de fourmis

Le "prince" va mourir quelques jours après l’essaimage, s’il ne se fait pas manger avant par des oiseaux ou d’autres fourmis. Il finira sa vie accroché à un lampadaire, attiré par la lumière en attendant de mourir ou de se faire happer par une chauve-souris, ou de tomber dans la toile d’une araignée velue qui n’en fera qu’une bouchée :
Mâles fourmis sous un lampadaire Mâles fourmis

Les princesses rencontrent également des difficultés. Une grande partie d’entre elles ont parfois des problèmes de malformations (à cause de parasites comme les acariens  ) : des ailes tordues, pliées ou atrophiées les empêchent de s’envoler. Elles seront probablement tuées par un prédateur   (araignée, lézard,...)

Reine Lasius flavus attaquée

Pour s’envoler les fourmis séxuées cherchent un point haut à proximité de la fourmilière : le mur d’une maison, un arbre, de l’herbe,... Il est fréquent qu’elles chutent plusieurs fois avant d’arriver à décoller (ce qui ne représentent pas un danger pour la fourmi en raison de sa légèreté), elles ne pourront éviter, à cause leur vol maladroit et linéaire, les oiseaux qui les mangeront par centaines.
Une fois qu’elles se seront accouplées avec un ou plusieurs mâles, elles se poseront au sol et s’arracheront les ailes à l’aide de leurs mandibules et de leurs pattes. Ces ailes sont devenues inutiles et gênantes : elles freinent la fourmi et attirent les prédateurs.
Elles essayeront alors de fuir les prédateurs, s’arrêtant pour inspecter les anfractuosités ou toute fissure qui pourrait leur permettre de se cacher et surtout de commencer à pondre les premiers oeufs.
En fait, dès que les reines auront heurté le sol et arraché leurs ailes, il faudra qu’elles évitent les araignées  , les lézards, les mantes religieuses, mais surtout, les fourmis. Les plus grands prédateurs des reines fourmis sont les fourmis.

Mâle myrmica attaqué

Les jours d’essaimages sont souvent chauds, humides et orageux, les conditions de vie idéales pour de nombreuses espèces de fourmis. Les ouvrières des autres colonies sortent massivement. Elles se jetteront sur les reines pour les ramener à leur fourmilière où elles seront mangées, et probablement utilisées pour nourrir les larves de futures reines. On peut alors observer les méthodes utilisées par les différentes espèces pour chasser leurs proies, les Formica par exemple, se jettent simplement sur les reines et profitent de leur taille et de leur acide formique   pour les tuer, alors que les Pheidolle et Solenopsis, de petites fourmis, compenseront leur petite taille par leur nombre : c’est par dizaines qu’elles s’accrocheront aux pattes des reines, pour les plaquer au sol, et les tuer.

Photos de l’essaimage de l’espèce Lasius flavus le 5 septembre 2008, trois heures avant un orage :

Princesses Lasius flavus L'envol d'une princesse. Princesse Lasius flavus

Essaimages avec envolée de mâles fourmis ailées de l’espèce de fourmi Lasius niger :
Envolée de fourmis ailées Mâles fourmis ailés

Après un essaimage, une reine fourmi de l’espèce Formica fusca désailée :
Reine fourmi désailée

Idem, reine fourmi du genre Myrmica désailée après un essaimage :
Reine fourmi désailée

Bonne continuation de la visite, en complément de cet article vous pouvez observer la vidéo de l’arrachage des ailes des reines Lasius flavus (clic).


Accueil | Plan du site | Statistiques du site | En résumé | Visiteurs : 186316 / 992707

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les Fourmis  Suivre la vie du site De l’essaimage des fourmis ailées au développement de la (...)