Acariens parasites de fourmis

Photos d’acariens parasites de fourmis

Gros plan sur un petit acarien orange trouvé dans une fourmilière. Vue de profil en macro sur fond blanc.
Acarien présent dans une fourmilière

En raison de l’identification difficile voire impossible de ces acariens, ils sont présentés comme parasites des fourmis. Il faut toutefois préciser qu’ils peuvent simplement profiter des fourmis comme transport (phorésie) ou même simplement partager l’habitat des fourmis sans avoir d’interactions réelles avec ces dernières (commensaux).
Cependant, le fait de les voir placés aux "frontières" des différentes "plaques" qui constituent la peau et le squelette des fourmis indique généralement qu’ils essaient de percer cette peau (chitine) pour prélever l’hémolymphe (sang chez les insectes) des fourmis.

Dur de s’imaginer que les féroces guerrières que sont les fourmis, peuvent, malgré leurs mandibules acérées, avoir des parasites.

Gros plan sur les mandibules d'une fourmi du genre Formica.
Mandibules d’une fourmi

Pourtant, il y en a bel et bien, et même une certaine quantité. Chenilles, cestodes, nématodes, diptères, loméchuses etc... il y en a plusieurs centaines.

Le plus simple, et malheureusement le plus connu chez les abeilles (il s’agit alors du genre Varroa) sont tout simplement les acariens.
Certains acariens sont dits phorétiques, c’est à dire qu’ils peuvent se servir de la fourmi comme moyen de transport, ou exiger que celle-ci partage sa nourriture, ou tout simplement se fixer sur la fourmi et prélever directement l’hémolymphe de cette dernière, comme le ferait une tique sur nous autres vertébrés.

Ici, un petit acarien est fixé sur l’oeil de la fourmi, et lui prélève probablement une partie de son hémolymphe.

Une fourmi du genre Formica avec un acarien phorétique sur l'oeil.
Fourmis avec des acariens

Un petit agrandissement dans la macrophotographie pour que vous puissiez observer en plus grand l’acarien fixé sur les yeux à facettes de la fourmi :

Gros plan sur la tête d'une fourmi parasitée par un petit acarien orange.
Macrophotographie fourmis et acariens
Camponotus truncatus, une fourmi porte, parasitée par un acarien fixé à ses mandibules.
Fourmi porte major parasitée par un acarien

Sur un major fourmi de l’espèce Camponotus truncatus, un acarien s’est fixé sur le clypéus, la partie à l’avant de la tête au-dessus de la "bouche" des fourmis.

Camponotus truncatus, aussi appelée fourmi porte, avec un acarien fixé sur la tête.
Parasite de fourmis, acarien
Des fourmis du genre Lasius, peut-être Lasius brunneus, avec des acariens rouges accrochés à leurs pattes, et des pseudococcidae blancs dans leur fourmilière.
Fourmis Lasius et acariens parasites

Chez des fourmis du genre Lasius, une autre espèce d’acariens parasite se fixe sur les ouvrières. Les acariens semblent préférer s’accrocher au niveau des articulations des pattes des fourmis.
Les acariens de cette photo sont rouges, les choses blanches que vous observez sont probablement des larves de cochenilles qui se protègent de l’hiver dans les fourmilières.

Fourmi du genre Lasius parasitée par un acarien phorétique rouge.
Fourmi et acariens

On voit ici que dès le printemps (22 Mars 2010) les acariens sont présent. De nombreuses fourmis de cette fourmilière étaient parasitées.

Ces petits acariens sont communs dans les fourmilières des fourmis granivores du genre Messor. Voici une vidéo montrant des acariens se promenant au milieu des graines stockées par ces fourmis.

De nombreux autres insectes sont parasités par des acariens. Les coléoptères et les punaises peuvent aussi avoir des acariens par exemple.


Partager cet article pour soutenir Myrmecofourmis.fr:


Articles liés



Poser une question:

Votre message
Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.