MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Le scolopendre annelé, Scolopendra cingulata

Myriapoda, Chilopoda, Scolopendromorpha, Scolopendridae, Scolopendra cingulata

Le scolopendre méditerranéen aussi appelé scolopendre annelé ou Scolopendra cingulata, est un très grande myriapode vivant dans le Sud de la France. C’est un prédateurs possédant des forcipules acérés qui capture de gros insectes et serait même capable de capturer de jeunes lézards.

Le scolopendre méditerranéen (parfois appelé scolopendre annelé ou scolopendre ceinturé) est un myriapode qui appartient à l’espèce Scolopendra cingulata. Même si l’on peut observer une très grande diversité de tailles et de couleurs chez les scolopendres présentes en France, ils appartiennent tous à l’espèce Scolopendra cingulata qui est la seule espèce de scolopendre présente en France. On la rencontre principalement dans le maquis et la garrigue, dans les départements du pourtour méditerranéen, sa limite nord correspond au Sud de l’Ardèche et de la Drôme [1].

Scolopendre adulte d’environ 15 centimètres de long :

Sur cette photographie on voit un grand scolopendre de l’espèce Scolopendra cingulata, avec un corps brun jaune et orange et des anneaux sombres noirs avec des reflets bleus.
 JPEG - 679.1 ko
Scolopendra cingulata

Six autres espèces appartenant au genre Scolopendra sont présentes en Europe, principalement sur le pourtour méditerranéen et aux Îles Canaries [2]. Au total, le genre Scolopendra contient donc 7 espèces en Europe. 5 de ces 7 espèces sont présentes en Grèce, ce qui en fait la région d’Europe avec le plus grand nombre d’espèces appartenant à ce genre [3]. Le genre Scolopendra est également présent dans les régions tropicales d’Afrique où l’on peut rencontrer une diversité d’espèces bien plus importante qu’en Europe.

Après avoir mué ce jeune scolopendre méditerranéen n’a pas encore toutes ses couleurs :

Photographie d’un Scolopendre annelé, Scolopendra cingulata, sous une pierre dans la garrigue. Ce jeune scolopendre est coloré de jaune, orange et de bandes bleues. Ces couleurs sont particulières, ce scolopendre vient de muer et n’est pas encore entièrement coloré.
 JPEG - 780 ko
Scolopendre annelé

Les scolopendres sont des prédateurs nocturnes. Durant le jour, on peut les observer sous des pierres ou sous des bouts de bois mort tombés au sol. Ils se déplacent dans des galeries généralement creusées par d’autres animaux. Durant la nuit, ils sortent chasser de gros insectes, et seraient même capables de s’attaquer à de petits vertébrés comme de jeunes lézards et des serpents [4].

Très grand Scolopendra cingulata brun sombre observé dans le maquis Corse :

Photographie d’un scolopendre ceinturé, Scolopendra cingulata. Ce scolopendre a été photographié dans le maquis Corse en Mai 2016, au milieu des pierres.
 JPEG - 850.4 ko
Scolopendre ceinturé
Photographie d’un grand scolopendre du Sud de la France. Cette photographie montre un scolopendre brun sombre se déplaçant sur le sol du maquis Corse.
 JPEG - 885.2 ko
Le Scolopendre ceinturé, Scolopendra cingulata

Les mâles et les femelles scolopendres sont extrêmement semblables [5]. Pour se reproduire, le mâle dépose un spermatophore sur le sol qui est par la suite prélevé par la femelle. La femelle pond ses oeufs sous terre et les protège jusqu’à l’éclosion des jeunes scolopendres. Elle protège ensuite les jeunes durant quelques semaines avant de les laisser ses disperser.

Gros plans sur la tête d’un scolopendre annelé Scolopendra cingulata, on peut voir de petits yeux composés d’un très petit nombre de facettes, ainsi que les forcipules, la paire de pattes avant transformées en crochets à venin :

Photographie en gros plan de la tête d’un scolopendre de France, Scolopendra cingulata. On voit les forcipules, des pattes transformées en crochets à venin, situées sous la tête.
 JPEG - 467.6 ko
Scolopendre méditerranéen
Gros plan de la tête d’un scolopendre méditerranéen (Scolopendra cingulata). On voit les yeux composés de quelques facettes de ce très grand scolopendre, ainsi que les pointes des forcipules et les antennes composées dans nombreux segments de ce scolopendre.
 JPEG - 466.7 ko
Le Scolopendre méditerranéen, Scolopendra cingulata

Références et définitions

[1Répartition de Scolopendra cingulata en France sur le site de l’INPN.

[2Liste des espèces de scolopendres du genre Scolopendra présents en Europe sur Fauna Europaea.

[3Simaiakis, S., & Mylonas, M. (2008). The Scolopendra species (Chilopoda : Scolopendromorpha : Scolopendridae) of Greece (E-Mediterranean) : a theoretical approach on the effect of geography and palaeogeography on their distribution. Zootaxa, 1792, 39-53. PDF.

[4Arsovski, D., Ajtić, R., Golubović, A., Trajčeska, I., Đorđević, S., Anđelković, M., ... & Tomović, L. (2014). Two fangs good, a hundred legs better : juvenile viper devoured by an adult centipede it had ingested. Ecologica Montenegrina, 1(1), 6-8.

[5Simaiakis, S. M., Giokas, S., & Korsós, Z. (2011). Morphometric and meristic diversity of the species Scolopendra cingulata Latreille, 1829 (Chilopoda : Scolopendridae) in the Mediterranean region. Zoologischer Anzeiger-A Journal of Comparative Zoology, 250(1), 67-79. PDF.

Mots-clés

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 686 / 2430197