MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Les mouches mineuses du potager

Insecta, Diptera, Brachycera, Syrphidae, Cheilosia fasciata

Les mineuses sont des larves de mouches ou de papillons qui se nourrissent de l’intérieur des feuilles des plantes. Elles creusent des galeries qui décolorent les feuilles. Les mineuses les plus connues sont les mineuses des poireaux, des laitues, du basilic, des haricots et des pois (ce sont des mouches), mais on trouve aussi des mineuses dans les agrumes et dans les feuilles de marronier et de tomates (ce sont des larves de papillons). Dans cet article, nous nous intéresserons aux mouches mineuses et en particulier à la mouche mineuse de l’ail des ours, Cheilosia fasciata.

Les "mineuses" sont partout, qu’elles soient des larves de papillons ou de mouches, on les trouve dans les feuilles de la plupart des variétés de légumes et de fruits du jardin potager. Les plantes dont les feuilles sont les plus touchées sont celles des agrumes dont les citrons et les oranges, des tomates, des blettes à cardes, des haricots, des pois, du basilic et des courgettes. Cependant, presque toutes les plantes peuvent être concernées. Les arbres et arbustes des haies ne sont pas épargnés, puisque l’on trouve aussi des larves mineuses dans les feuilles de marroniers, de houx et de thuya. Les larves mineuses se nourrissent du parenchyme chlorophyllien des feuilles, il s’agit de la couche de cellules située à l’intérieur des feuilles et qui fournit aux plantes l’énergie nécessaire à leur croissance. L’impact sur les plantes est faible car il y a généralement peu de feuilles attaquées, mais les mineuses peuvent être plus gênantes lorsqu’elles s’en prennent aux feuilles que nous consommons, comme la laitue, le basilic ou le poireau.

Très gros plan sur une larve de mouche mineuse de l’ail des ours, trouvée dans un jardin potager en train de creuser des galeries dans les feuilles des plantes. On voit la tête de la larve avec deux points noirs en train de se nourrir du parenchyme vert de la feuille d’ail des ours.
 JPEG - 425.4 ko
Mineuse dans une feuille

Que faire lorsque les mouches mineuses s’attaquent aux plantes du potager ?

Les larves mineuses de papillons et de mouches sont peu sensibles aux insecticides car elles sont cachées à l’intérieur des feuilles des plantes. Et de toute façon, mieux vaut se passer de ces substances généralement toxiques pour l’homme, les animaux de compagnie et les insectes pollinisateurs. S’il y a peu de feuilles attaquées, il y a généralement peu de danger pour vos plantes. Si vous estimez qu’il y a trop de ces mouches mineuses dans les feuilles de vos plantes, le meilleur traitement est manuel. Il consiste à retirer les feuilles dans lesquelles de nouvelles galeries sont présentes et à les détruire, par exemple en les broyant finement avant de les enfouir dans le compost. Pour les grandes feuilles comme celles des courges ou des figuiers, vous pouvez simplement couper la partie contenant les galeries avec un couteau très propre. En détruisant les feuilles contenant des larves et des pupes de mouches mineuses, vous limiterez le nombre de larves mineuses qui attaqueront vos plantes à la génération suivante.

Photographie d’une feuille d’ail des ours avec les galeries d’une larve de mouche mineuse des feuilles des plantes de la famille de l’ail.
 JPEG - 337.5 ko
Galeries d’une mouche mineuse

La larve mineuse présentée dans cet article appartient probablement à l’espèce Cheilosia fasciata [1]. Cette mineuse a creusé ses galeries dans une feuille d’ail des ours. D’autres espèces de mouches mineuses comme Phytomyza gymnostoma, la mouche mineuse du poireau, peuvent aussi s’attaquer à l’ail des ours [2]. Toutes ces espèce sont difficiles à différencier lorsqu’elles sont au stade de larve.

Photographie d’une larve de mouche mineuse creusant ses galeries à l’intérieur des feuilles d’un pied d’ail des ours dans un potager. Seine-et-Marne, Avril 2016.
 JPEG - 612.9 ko
Mouche mineuse de l’ail

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 360 / 2880824