Filières

Les glandes filières sont les organes que les araignées (et certains autres arachnides, comme les pseudoscorpions) utilisent pour produire de la soie. Certaines araignées chasseuses ne construisent pas de toiles mais produisent tout de même de la soie. C’est notamment le cas des araignées sauteuses (Salticidae) qui laissent trainer un fil de soie derrière elles pour se rattrapper en cas de chute...

Les filières se trouvent à l’extrémité ou au milieu de l’opisthosoma (l’abdomen chez les araignées)Il existe quelques exceptions chez des araignées possédant des filières sur les pattes (comme Aphonopelma seemanni), ou sous le prosoma (chez le genre Scytodes). Les araignées possèdent entre 2 et 6 filières regroupées, mais qui peuvent servir à la production de différentes sortes de soies chez certaines espèces (soie collante, non collante, plus fine, plus épaisse,...) [1].


  • Araignées patineuses : la famille des Pisauridae

    Les araignées dites patineuses appartiennent à la famille des Pisauridae : elles ont la particularité de tenir leurs sacs d’oeufs à l’aide de leurs chélicères.

  • Araignées-loups : la famille des Lycosidae

    Des araignées courent à toute vitesse sur le sol de votre jardin ? Ce sont probablement des araignées loups, ou Lycosidae. Elles sont parfois aussi appelées tarentules ou lycoses. Si elles peuvent être effrayantes lorsqu’elles courent sur les feuilles mortes au sol, elles restent parfaitement inoffensives tant qu’on ne les coince pas entre nos doigts...
    Les araignées-loups, plus rarement appelés tarentules ou lycoses, appartiennent à la famille des Lycosidae. Elles se distinguent par la (...)