Grillons

Les grillons sont des Orthoptères ensifères, qui se distinguent des sauterelles par la présence de deux cerques à la fin de l’abdomen et par les pattes écartées, et des criquets par leurs longues antennes.


  • Les courtillières, faut-il s’en débarrasser ?

    La courtilière, aussi appelée grillon-taupe ou taupe-grillon, est un insecte remarquable souvent rencontré dans les potagers. Sa grande taille, son allure particulière et sa réputation d’insecte ravageur des potagers et jardins suscitent souvent l’inquiétude des jardiniers. Cependant, cet insecte est inoffensif pour les humains, bien que ses très fortes pattes avant soient un peu effrayantes. Les courtilières ne sont pas généralement un problème au jardin non plus, tant qu’il y en a peu. (...)

  • Les grillons myrmécophiles

    Les grillons du genre Myrmecophilus vivent dans les fourmilières : ce sont des parasites sociaux de certaines espèces de fourmis, qui arrivent à obtenir de la nourriture de la part de leurs hôtes.

  • D’horribles vers qui parasitent les grillons, criquets et sauterelles

    Les vers de crin nématomorphes (embranchement des Nematomorpha, proche des nématodes) ne sont pas juste repoussants comme les autres vers. Ils forment un groupe de vers qui possède un cycle tout à fait répugnant : à l’état de larves, les différentes espèces parasitent une grande variété d’hôtes, dont les orthoptères (grillons, sauterelles et criquets), les coléoptères et les mantes qui s’abreuvent dans les flaques. Ils se développent par la suite en dévorant leur hôte de l’intérieur (...)

  • Les fourmis piège à mâchoires à la chasse

    Les fourmis piège à mâchoires du genre Anochetus sont capables de refermer leurs mandibules avec une rapidité extreme, ce qui leur permet de se nourrir de proies très rapides comme les grillons et collemboles.

  • L’entomophagie : manger des insectes pour sauver la planète ?

    L’entomophagie est la consommation d’insectes comme source de nourriture, courante dans de nombreuses cultures. Les insectes sont une source durable de protéines, de graisses et de nutriments, nécessitant moins de ressources que l’élevage de bovins ou de poulets. Voici une vue d’ensemble du sujet avec des examples précis.