MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Elytres


Les élytres sont une paire d’ailes protectrices relativement rigide, qui se situent au dessus de la deuxième paire d’ailes membraneuses (utilisées pour le vol) de certains insectes. Les coléoptères par exemple, ont des élytres qui recouvrent les ailes dont ils se servent pour voler. Elles sont souvent colorées ou irisées.
Chez les punaises, la première paire d’ailes est appelée hémi-élytres car elle n’est pas complètement rigide.

Articles liés :

Le staphylin (mal) odorant, Ocypus olens

Pourquoi surnomme-t-on ce coléoptère "staphylin odorant" ? Le staphylin noir (Ocypus olens), aussi appelé staphylin odorant ou "diable", est un grand et long coléoptère noir de la famille des Staphylinidae. Ce gros insecte pourrait être une proie (...)

La chrysomèle de l’aulne, un coléoptère bleu métallique

La chrysomèle de l’aulne ou galéruque de l’aulne glutineux, Agelastica alni, est un insecte de l’ordre des coléoptères (Coleoptera) et de la famille des chrysomèles (Chrysomelidae). Son corps est bleu avec des reflets métallisés, comme chez de (...)

Le dytique utilise ses ailes pour vivre sous l’eau !

Les dytiques (ou Dysticidae) forment une famille de coléoptères (le même ordre que les scarabées ou coccinelles par exemple) en partie aquatiques. Les adultes se nourrissent de petits invertébrés aquatiques et les plus gros dévorent même des têtards (...)

Au jardin, il mange les escargots : le vers luisant est un prédateur !

Que les jardiniers se le disent : les vers luisants sont utiles au potager où ils s’attaquent aux escargots... Si les mâles des vers luisants ou Lampyres ressemblent bien aux autres coléoptères que l’on peut rencontrer (ils ont en effet des (...)

Que fait la Corée marginée dans votre jardin ?

Pourquoi la corée marginée est-elle présente dans votre jardin ? La corée marginée, Coreus marginatus de son nom latin, est une punaise gourmande qui se nourrit de fruits charnus, mais aussi et surtout de graines des plantes de la famille des (...)

Chrysolina lucidicollis - la chrysomèle à collier rouge

De nombreuses espèces de chrysomèles ont été étudiées en détail, en raison de leur mode de vie phytophage. C’est par exemple le cas pour le doryphore de la pomme de terre, la chrysomèle du romarin (ou "chrysomèle américaine"), la chrysomèle polie qui (...)

Le Crache-Sang

Voici un insecte plutôt original, un gros coléoptère noir appelé Crache-sang (ou Timarcha tenebricosa par les scientifiques) en raison de son comportement insolite. En effet, en cas de danger, ce coléoptère possède un moyen de défense bien particulier (...)

Le défi de l’Hydrophile : être adapté à la course, au vol et à la nage en apnée !

Qu’est-ce qu’un hydrophile ? Les hydrophiles sont des insectes aquatiques de l’ordre des coléoptères. Ils forment la famille des Hydrophilidae. On les distingue des autres coléoptères aquatiques car ils n’ont qu’une paire d’yeux (contrairement aux (...)

Un insecte prédateur d’escargots : le petit Silphe noir

Le petit Silphe noir, Phosphuga atrata, n’est pas comme les autres coléoptères de la famille des Silphidae. Cette famille regroupe des insectes principalement nécrophages, c’est à dire qui se nourrissent de cadavres d’animaux, ce qui leur vaut le (...)

Un tout petit coléoptère squatte les fourmilières et imite les fourmis

Leur nom leur vient du fait que, comme les fourmis, ils ont un rétrecissement à l’arrière de la tête, une sorte de "cou". Les "ant-like stone beetle" que l’on pourrait appeler scarabée-fourmis en français sont de petits coléoptères que l’on peut trouver (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 3301971