MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes


Pourquoi le moustique fait-il du bruit ? Réponse.

Et pourquoi il ne faut pas dépenser vos sous dans un émetteur à ultrasons...

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les moustiques émettaient cet horrible bruit, ce son strident que l’on entend lorsqu’il s’approche de nos oreilles ? Voici la réponse, et par la même occasion des explications sur l’inefficacité des émetteurs à ultrasons sensés repousser les moustiques...

Pourquoi le moustique produit-il un son aigu quand il vole ?

"Bzzziiiiiiii", qui n’a jamais été réveillé par le bruit strident d’un moustique qui bourdonne près de nos oreilles ? Ce bruit est surtout produit par les moustiques femelles, et il ne sert pas uniquement à vous terroriser pendant votre sommeil.

Le bruit, émis par le battement des ailes au contact de l’air, est utilisé par les mâles moustiques pour repérer les femelles [1] [2]. Pour entendre les femelles, les mâles utiliseraient les soies présentes en grand nombre sur leurs antennes comme des oreilles ! Ces soies rigides conduisent les vibrations sonores jusqu’à la base du "flagelle" [3], où se trouve l’organe auditif du moustique [4]. Ces soies sont d’ailleurs presque totalement absentes sur les antennes des femelles (qui perçoivent quand même certains sons), et la présence de ces soies est un critère très fiable pour différencier les mâles des femelles.

Moustique Aedes geniculatus femelle de couleur noir et blanc en train d’infliger une piqure à travers un vêtement.
 JPEG - 333 ko
Aedes geniculatus, moustique piquant à travers des vêtements

En dehors du fait que ce bruit est extrêmement agaçant, il pourrait être utilisé pour lutter contre les moustiques. Plusieurs essais ont été menés il y a déjà de nombreuses années, les scientifiques ont émis un son similaire à celui des femelles moustiques pour attirer les mâles vers une enceinte électrifiée [5] [6]. Cette technique est cependant inutilisable dans la lutte contre les moustiques à grande échelle, et semble être uniquement réservée à des fins de recherche scientifique car cette méthode ne fonctionne qu’à très courte distance [7]. L’idée d’utiliser les sons produits par les moustiques pour lutter contre ces insectes a été récemment reprise. Des ingénieurs se sont servis du son émis par les femelles moustiques pour construire un petit laser motorisé capable d’identifier et de tuer les moustiques. Ce projet n’est pour le moment qu’à l’état de prototype et son efficacité n’est pas encore connue [8]. Conçu initialement pour lutter contre la Malaria, il sera probablement d’une faible utilité pour régler ce problème puisque les zones contaminées sont souvent dépourvues d’électricité [9].

A noter que si les moustiques sont bien capables d’entendre des sons, ils ne sont pas plus dérangés que nous par le son des émetteurs à ultrasons commercialisés comme étant des "anti-moustiques". Ces émetteurs n’ont en réalité aucun effet répulsif sur les moustiques et sont parfaitement inutiles, comme l’ont montré de très nombreuses études scientifiques indépendantes [10] [11] [12] [13] [14] [15] [16] [17]. Inutile donc de dépenser votre argent pour acheter un appareil à ultrason qui ne repousse pas les femelles et risque d’attirer les mâles...


Références et définitions

[1Alexander, R. D. (1957). Sound production and associated behavior in insects. Ohio J. Sci, 57(2), 101-113.

[2Kahn, M. C. (1947). Females Mosquito" Calls" and their possible Significance in Control. Kuba, 3(5), 119-20.

[3Le flagelle est l’ensemble des articles de l’antenne à partir du troisième article antennaire en partant de la base de l’antenne.

[4Gopfert, M. C., Briegel, H., & Robert, D. (1999). Mosquito hearing : sound-induced antennal vibrations in male and female Aedes aegypti. Journal of Experimental Biology, 202(20), 2727-2738.

[5Kahn, M. C., & Offenhauser, W. (1949). The first field tests of recorded mosquito sounds used for mosquito destruction. The American journal of tropical medicine and hygiene, 1(5), 811-825.

[6Bidlingmayer, W. L. (1967). A comparison of trapping methods for adult mosquitoes : species response and environmental influence. J. med. Entomol, 4(2), 200-220.

[7Stone, C. M., Tuten, H. C., & Dobson, S. L. (2013). Determinants of male Aedes aegypti and Aedes polynesiensis (Diptera : Culicidae) response to sound : efficacy and considerations for use of sound traps in the field. Journal of medical entomology, 50(4), 723-730.

[8La barrière à photons (en), un laser anti-moustique

[9Azuike, Ikenna. (2010, February 20). Photonic Fence Against Malaria ‘will never work’. Radio Netherlands Worldwide.

[10Que choisir, les répulsifs contre les moustiques.

[11Kutz, F. W. (1974). Evaluations of an electronic mosquito repelling device. Mosquito News, 34, 369-375.

[12Lewis, D. J., Fairchild, W. L., & Leprince, D. J. (1982). Evaluation of an electronic mosquito repeller. The Canadian Entomologist, 114(08), 699-702.

[13Belton, P. (1981). An acoustic evaluation of electronic mosquito repellers. Mosquito News, 41, 751-755.

[14Andrade, C. F., & Bueno, V. S. (2001). Evaluation of electronic mosquito-repelling devices using Aedes albopictus (Skuse)(Diptera : Culicidae). Neotropical Entomology, 30(3), 497-499.

[15Singleton, R. E. (1977). Evaluation of two mosquito-repelling devices. Mosquito News, 37(2), 195-199.

[16Enayati, A. A., Hemingway, J., & Garner, P. (2007). Electronic mosquito repellents for preventing mosquito bites and malaria infection. Cochrane Database Syst Rev, 2.

[17Ahmad, A., Subramanyam, B., & Zurek, L. (2007). Responses of mosquitoes and German cockroaches to ultrasound emitted from a random ultrasonic generating device. Entomologia experimentalis et applicata, 123(1), 25-33.

Mots-clés

Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2720 / 2027553