Piqûre

Une piqûre est l’introduction, via un aiguillon, de substances toxiques provoquant des réactions handicapantes pour l’organisme qui la reçoit. L’aiguillon est lui un organe pointu trouvé chez divers animaux tels que les insectes et d’autres arthropodes comme les scoprions. Les aiguillons servent à injecter du venin en perçant l’épiderme (la peau ou cuticule) d’un autre animal. Chez les hyménoptères, qui sont les principaux insectes équippés d’aiguillons, l’aiguillon est un ovipositeur (un organe de ponte présent chez la plupart des insectes) qui a été modifié au cour de l’évolution naturelle. Un insecte peut piquer pour se défendre lui ou sa colonie dans le cas des insectes sociaux, ou pour chasser.

La douleur ou les symptômes qui suivent les piqûres viennent un peu de l’insertion de l’aiguillon dans la peau, mais principalement du venin qui est introduit, bien que toutes les piqûres ne soient pas venimeuses. Les composants du venin peuvent déclencher des réactions allergiques, des chocs toxiques et diverses lésions cutanées. En plus de cela, les piqûres peuvent introduire dans l’organisme piqué des pathogènes qui peuvent causer des infections.

Les piqûres d’insectes comme les abeilles et les guêpes provoquent un gonflement douloureux de la peau, dont la gravité dépend de facteurs tels que l’emplacement de la piqûre, l’espèce d’insecte en question et la sensibilité de la victime aux intoxications et aux réactions allergiques. Des réactions allergiques graves, appelées anaphylaxie, peuvent survenir dans des cas rares.

De nombreuses abeilles et guêpes possèdent deux glandes à venin, chacune sécrétant des toxines telles que l’acide formique ou des neurotoxines. Certains insectes, notamment les abeilles domestiques (Apis mellifera), laissent leurs aiguillons dans les plaies en raison de structures barbelées, tandis que d’autres les retirent. La plupart des autres espèces d’abeilles et d’insectes sont en fait munis d’aiguillons lisses qu’ils peuvent retirer pour piquer à plusieurs reprises ou pour pouvoir s’échapper en un seul morceau.

Historiquement, le terme "piqûre" était utilisé pour désigner les morsures des serpents, bien que les serpents mordent avec leur crochets et ne piquent en fait pas car ils n’ont pas d’aiguillons. Les araignées et certains insectes comme les punaises ne piquent pas mais mordent également. Ils se servent de leurs chélicères (pour les araignées), de leurs forcipules (pour les mille-pattes) ou de leur appareil buccal modifié en tube appelé rostre (chez les insectes) pour percer la peau ou la cuticule de leur proie ou de leur adversaire. Ils injectent parfois également des substances paralysantes, digestives et autres toxines. Certaines espèces de tarentules et de chenilles possèdent aussi des poils urticants. D’autres animaux qui ne sont pas des arthropodes, comme les raies, les ornithorynques mâles et les méduses possèdent des organes similaires à des aiguillons, tels que des éperons venimeux ou des tentacules cnidocystes.

Cette catégorie regroupe ci-dessous l’ensemble des articles du site Myrmecofourmis.fr qui parlent des piqûres provoquées par les insectes, les arthropodes ou d’anatomie des aiguillons.


  • Les Psychodidae : des petits moucherons aux allures de papillons

    Vous avez de petits moucherons noirs dans votre maison ? Les Psychodidae ressemblent à de petits papillons noirs, mais ce sont des mouches (diptères). Ils sont attirés par l’humidité des salles de bain et des toilettes en été, et voilà comment les chasser...

  • Les araignées tégénaires sont-elles dangereuses ?

    Les tégénaires sont les plus grosses araignées que l’on peut rencontrer en France en Belgique et en Suisse, elles s’invitent chaque automne dans nos caves, maisons et appartements. Peuvent-elles mordre ? Sont-elles dangereuses ? Comment s’en débarrasser ?
    Ce sont des araignées noires, grosses et velues... bref, tout ce qu’il y a de plus terrifiant. Les tégénaires s’invitent tous les automnes dans nos maisons, dans nos appartements (même les plus parisiens d’entre nous ne sont pas (...)

  • Pourquoi les sauterelles ont-elles un "dard" ?

    Vous êtes vous déjà demandé pourquoi les plus grandes sauterelles avaient un "dard" à l’arrière du corps ? Cet appendice est appelé ovipositeur ou tarière, et ne sert pas à vous piquer !

  • La (très) malodorante punaise verte

    Nezara viridula est appelée punaise verte ponctuée, tachetée ou punaise verte du soja. Cet insecte volant, présent dans les jardins, rentre parfois dans les maisons et appartement et dégage une odeur très désagréable. Elle est proche d’une autre espèce de punaise verte, Palomena prasina, également présentée dans cet article.
    La célébrité de Nezara viridula, due au fait que cette punaise est présente sur une grande partie du globe (on parle d’espèce cosmopolite) et se nourrit de très (...)

  • Pourquoi les coccinelles mordent-elles ?

    La coccinelle asiatique, comme beaucoup d’espèces introduites ou invasives, embête souvent les humains. Bien qu’elle ait été initialement importée en France pour ses effets bénéfiques sur les populations de pucerons dont elle se nourrit, la coccinelle asiatique est aussi une nuisance. Les coccinelles asiatiques peuvent provoquer des réactions allergiques, rentrer dans nos maisons à l’automne et elles ruinent la production de vin lorsqu’elles se cachent dans le raisin de nos vignobles.
    La (...)

  • Le réduve masqué : une punaise chasseuse bien camouflée

    Qui se cache derrière le réduve masqué ? Que fait cette punaise dans votre maison, et comment vous en débarrasser sans qu’elle ne transforme votre doigt en passoire ?

  • Comment identifier et se débarrasser des punaises de lit : guide complet

    Dans ce guide complet est basé sur des articles scientifiques, vous apprendrez comment reconnaître et éradiquer efficacement les punaises de lit. Pas de faux remèdes ici, juste de la science.

  • Le dragon bleu des mers accumule les toxines de ses proies

    Le dragon bleu est une incroyable limace de mer flottante souvent comparée aux pokémons... et pour cause, cet animal est surprenant ! Les dragons bleus flottent à l’envers toute leur vie, sont bleus au-dessus et blancs en-dessous, mangent des méduses et capturent même leurs toxines pour se défendre. Voici plus d’infos sur cette limace bleue des mers.
    Les dragons bleus ou hirondelles des mers (plusieurs espèces dont Glaucus atlanticus et Glaucus marginatus) sont de très surprenantes (...)

  • Qu’est-ce qui attire les moustiques ? Réponse

    Qu’est-ce qui attire les moustiques ? Comment repousser les moustiques ou les tuer de manière efficace ? Pourquoi les piqures provoquent-elles des boutons et comment les apaiser ? C’est la multitude de questions auxquelles Myrmecofourmis.fr répond dans cet article !
    Qu’est-ce qu’un moustique ? Comment les moustiques piquent-ils ? Les moustiques ne possèdent que deux ailes, ce qui en fait des diptères. Ils appartiennent donc au même ordre que les mouches. Ils appartiennent aussi au (...)

  • Notonectes dans les piscines : que faire ?

    Les notonectes ou abeilles d’eau sont des punaises aquatiques qui nagent la tête en bas. On les retrouve dans les mares, étangs, mais aussi dans les piscines où elles sont rarement les bienvenues ! Voici quelques informations sur leur biologie et sur les moyens permettant de cohabiter avec ces insectes...
    Avez-vous déjà observé dans votre piscine cet étrange insecte qu’est la notonecte ? Bien qu’on l’observe généralement dans l’eau, cette punaise est également capable de voler pour se (...)