Ripisylve

Les ripisylves sont les forêts des bords de cours d’eau. Elles fournissent de nombreux abris pour la faune aquatique (par les racines des arbres qui se trouvent dans l’eau, ou via les branches et feuilles qui tombent dans les rivières), pour les animaux qui alternent des phases de vie aquatiques et terrestres (libellules, tritons, salamandres, crapauds, grenouilles,...) ainsi que pour les animaux de bords de cours d’eau (martins pécheurs, certaines chauve-souris,...). Comme ces zones boisées des bords des fleuves et rivières sont souvent conservées, même en milieu urbain (comme à Toulouse le long du Canal du midi, ou à Lyon le long de la Saône), elles permettent aux animaux de la forêt de se déplacer entre leurs différents lieux de vie : ce sont des corridors écologiques.

Les racines des arbres abritent une diversité bactérienne importante qui joue un rôle non négligeable dans l’épuration des cours d’eau. De même, en cas de crue, les racines retiennent une partie des sédiments et permettent à certaines plages alluviales de subsister malgré le courant.


  • La couleuvre vipérine, Natrix maura

    Malgré l’emprunt de son nom aux redoutées vipères, la couleuvre vipérine est un serpent complètement inoffensif. Elle ne doit ce nom qu’à ses airs de vipères.

  • La couleuvre à collier, Natrix natrix

    La couleuvre à collier (Natrix natrix) est un serpent commun et largement répartit en Europe. Cette couleuvre est-elle dangereuse ? De quoi se nourrit-elle ? Vous trouverez ici les réponses à vos questions.

  • Le crapaud accoucheur, Alytes obstetricans

    Le crapaud accoucheur ou alyte accoucheur, Alytes obstetricans, est un crapaud aux moeurs très particulières : après avoir fécondé les oeufs, le mâle les garde fixés sur son dos jusqu’à leur éclosion.

  • Staphylins rouges et noirs, Paederus

    Les Paederus sont de petits coléoptères de la famille des staphylins. Certains sont noirs et rouges et courent sur le sol, en particulier près des rivières.

  • Des fourmis des bords de rivières utilisent leurs larves comme bouées

    Pour une fourmi, vivre au bord des rivières signifie aussi prendre le risque de voir sa fourmilière finir sous les eaux. Mieux vaut alors avoir un bon gilet de sauvetage... ou des larves en forme de bouée !

  • Platycnemis pennipes, le Pennipatte bleuâtre ou Agrion à larges pattes

    Platycnemis pennipes, appelé Pennipatte Bleuâtre ou Agrion à larges pattes est une demoiselle très courante en France, voici où la trouver et un résumé de son cycle de vie et de ses habitudes alimentaires.

  • La grenouille agile, Rana dalmatina

    La grenouille agile est une petite grenouille brune ou marron tirant parfois sur le vert. On la retrouve généralement dans les forêts de feuillus ayant des zones humides comme des mares ou des étangs. Voici où l’observer, ce qu’elle mange et les détails de son cycle de vie.

  • Le Discoglosse Sarde, Discoglossus sardus

    Le discoglosse Sarde est une petite grenouille présente en France seuleument en Corse. Elle est aussi appellée Grenouille peinte tyrrhénienne. Voici ce que l’on sait de son habitat et de son mode de vie.

  • Le python diamant ou python tapis Australien

    Les pythons diamant sont des serpents de la côte Sud-Est de l’Australie. Sont-ils dangereux ? Que mangent-ils ? Réponses.

  • La salamandre tachetée, Salamandra salamandra

    La Salamandre Tachetée : tout ce que vous devez savoir sur la biologie et le cycle de vie de cet étrange "lézard" noir et jaune des eaux douces est résumé dans notre fiche.