MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Définition : Punaises


Articles liés :

Que mange le gendarme (l’insecte) ?

Le gendarme (l’insecte), ou Pyrrhocoris apterus pour les scientifiques, est une punaise qui possède de nombreuses appellations. On la surnomme suisse, cherche-midi, soldat, cordonnier ou pyrrhocore aptère. Les anglais l’appellent la punaise de feu (...)

La (très) malodorante punaise verte

La célébrité de Nezara viridula, due au fait que cette punaise est présente sur une grande partie du globe (on parle d’espèce cosmopolite) et se nourrit de très nombreuses plantes cultivées, lui a valu de très nombreux surnoms [6]. Elle est ainsi (...)

La punaise nébuleuse ou punaise grise

La punaise nébuleuse ou punaise grise Rhaphigaster nebulosa est un insecte de l’ordre des hétéroptères et de la famille des Pentatomidae. C’est une espèce très commune qui est présente dans les jardins où elle se nourrit de la sève des plantes, sans pour (...)

La punaise du pin, une invasive américaine

La punaise américaine du pin, ou simplement punaise du pin, Leptoglossus occidentalis, est une grande punaise invasive, comme le frelon asiatique ou certaines fourmis, qui se nourrit des réserves lipidiques et protéiques des graines de pins qu’elle (...)

Les ordres d’insectes présents en France

Pour pouvoir différencier les ordres d’insectes, il faut commencer par définir ce qu’est un insecte. Le mot "insecte" vient du latin in-sectum, qui signifie "divisé" car leurs corps est séparé en trois parties bien distinctes, la tête, le thorax et (...)

Le réduve masqué : une punaise chasseuse bien camouflée

Comment le réduve masqué fabrique-t-il son camouflage ? Vous ne rencontrerez pas de punaises plus sale que les (Reduvius personatus). Pour la confection de son masque, cette punaise ramasse tous les déchets qui passent à sa proximité et se les (...)

La punaise diabolique

D’où vient la punaise diabolique ? Où en est l’invasion ? Halyomorpha halys est une grande punaise invasive surnommée punaise diabolique ou punaise diabolique puante (en raison de l’odeur désagréable qu’elle émet, comme les autres punaises de la (...)

La vie en société chez les insectes

Si le nombre d’espèces sociales est faible, la biomasse, la masse totale de tous les individus de ces espèces, est loin d’être négligeable. La socialité est la clé du succès écologique de nombreux insectes : termites, guêpes, frelons, bourdons, certaines (...)

Araignées ou punaises d’eau

Pourquoi les araignées d’eau n’ont-elles que trois paires de pattes ? Injustement appelées araignées d’eau ces insectes du sous-ordre des hétéroptères, (ou si vous préférez, des punaises) et de la famille des gerridés (Gerridae) se servent de leurs (...)

Les notonectes : punaises prédatrices des mares... et piscines !

Avez-vous déjà observé dans votre piscine cet étrange insecte qu’est la notonecte ? Bien qu’on l’observe généralement dans l’eau, cette punaise est également capable de voler pour se disperser et coloniser de nouveaux milieux, généralement des réserves (...)


Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 2017440