MyrmecoFourmis.fr
fourmis et insectes

Relations entre les fourmis, les autres insectes et les plantes


Les fourmis sont présentes sur presque tous les continents et dans presque tous les milieux, hormis les plus froids d’entre eux. Il n’est pas étonnant, donc que les fourmis aient d’inombrables interactions avec leur environnement et avec les espèces d’animaux, de plantes et même de champignons qui le composent. Cette rubrique regroupe donc des exemples remarquables de coopération (mutualisme) entre certaines plantes et certaines fourmis (par le transport de graine ou myrmécochorie, ou par la protection contre les phytophages ou myrmécophilie) ; de coopération entre certains arthropodes et certaines fourmis (certains cloportes, par exemple, se nourrissent des déchets des fourmis), mais aussi des conflits (compétition, prédation ou parasitisme) entre les fourmis et d’autres fourmis ou d’autres insectes.

C’est un incroyable et minuscule monde de conflits et d’alliances entre espèces que vous êtes sur le point de découvrir...

Articles de cette rubrique


Quels sont les prédateurs des fourmis ?

Puisqu’il y a des fourmis partout, il est logique de se demander quels sont les animaux qui mangent les fourmis : du fourmilion à l’Homme, la liste des prédateurs est longue...



Fourmis et plantes

Relations entre plantes et fourmis, découvrez les plantes de France qui produisent des éléosome (myrmécochorie) et des nectaires extrafloraux (myrmécophilie).



Fourmis et pucerons

Le miellat de pucerons est bien récolté par les fourmis, mais attention, ce n’est pas forcément négatif pour la plante ! Vous allez comprendre pourquoi...



Fourmis protégeant des cochenilles

Les fourmis s’occuppent des cochenilles et des pucerons car elles raffolent de leur miellat sucré. Il arrive même parfois que l’on trouve des cochenilles ramenées par les fourmis dans leurs nids !



Pollinisation des fleurs par les fourmis

(Fourmi du genre Formica sur une fleur de pissenlit) (Quelques grains de pollen de primevère sur la tête d’une fourmi du genre Lasius). Même si la pollinisation par les fourmis reste anecdotique [1], les fourmis peuvent participer à la reproduction des plantes [2] Malgré les glandes (par (...)


Une guêpe sans aile infiltre les colonies de minuscules fourmis

Même les plus petites des Fourmis que l’on peut trouver en France sont parasitées par de minuscules guêpes. Ces dernières s’infiltreraient dans leur nid pour y passer l’hiver et s’y abriter...



Fourmis, coccinelles et pucerons

Il n’y a pas pire cauchemar pour un puceron que ces énormes prédateurs, les coccinelles. Car les bêtes à bon dieu sont sans pitié, elles s’installent sur une plante et en dévorent tous les pucerons.. Heureusement, les fourmis sont parfois présentes pour stopper cet horrible massacre qui m’empêche de (...)


Mouches tueuses de fourmis

Les Phoridae sont de petites mouches capables de parasiter et de tuer les fourmis. Elles pondent en effet leurs oeufs dans les fourmis.



Lomechuses, parasites des fourmis

Les lomechuses myrmécophiles sont des staphylins parasites des fourmis, ils s’introduisent dans le nid et produisent une substance qui apaisante, souvent qualifiée de drogue pour fourmis. Celles-ci nourrissent le staphylin en échange. Lomechuse "producteur de drogues" dans une fourmilière de (...)


Guêpes parasites de fourmis

Le genre Elasmosoma regroupe de minuscules guêpes parasites de fourmis : elles repèrent la fourmi en volant, se posent sur son abdomen et pondent dans la fourmi.



Accueil | Les rubriques | Les archives | Contacter Myrmecofourmis.fr | Visiteurs : 1691226