Apiculture

L’apiculture désigne l’ensemble des techniques et pratiques liées à l’élevage des abeilles. L’apiculture est généralement considérée comme un type d’agriculture très spécialisée. Généralement, les apiculteurs élèvent des abeilles pour produire du miel, de la cire, de la propolis, des reines, des abeilles (vendues comme essaims ou utilisées pour établir de nouvelles ruches), ou pour polliniser des cultures et arbres fruitiers. Les apiculteurs peuvent être professionnels ou amateurs. Les apiculteurs professionnels vendent leurs récoltes, tandis que les amateurs se contentent généralement de consommer le miel qu’ils ont produits.

On estime que l’apiculture est vieille de plus de 12000 ans. Des fouilles historiques indiquent qu’elles auraient pu être domestiquées en 7000 avant JC [1].


  • Traitement du varroa à la chaleur : l’hyperthermie dans les ruches

    Le Varroa destructor, parasite des abeilles, peut être tuer par la chaleur. Voici un résumé complet des connaissances sur ce nouveau traitement appelé hyperthermie et qui pourrait aider les apiculteurs à protéger leurs abeilles.

  • Le petit coléoptère de la ruche : biologie et contrôle

    Le petit coléoptère de la ruche, Aethina tumida (Nitidulidae), est un parasite de l’abeille originaire d’Afrique. Dans leurs pays d’origine, les petits coléoptères de la ruche vivent dans des colonies d’abeilles de sous-espèces Africaines et ne posent pas vraiment de problèmes. En France par contre, le petit coléoptère de la ruche est capable d’endommager les colonies d’abeilles des différentes sous-espèces européennes. Voici ce que l’on sait de sa biologie et de son contrôle.
    Comment (...)

  • Que faire en cas de pillage entre ruches

    Afin de prévenir les lourdes pertes économiques et d’entraver la propagation de maladies, il est impératif d’adopter les pratiques adéquates décrites ici pour éviter le pillage des ruches par d’autres abeilles.

  • Ces abeilles naturellement résistantes au Varroa destructor

    Certaines colonies d’abeilles sont naturellement résistantes à Varroa destructor, un acarien parasite de l’abeille. Des recherches récentes nous en disent plus sur les mécanismes qui permettent à ces abeilles de limiter le développement des varroas.

  • Grand coléoptère de la ruche : biologie et comment les contrôler

    Le grand coléoptère de la ruche est une menace potentielle pour les abeilles et les apiculteurs en Europe. Voici ce qu’il faut savoir sur cet insecte prédateur des ruches au grand potentiel invasif.

  • L’acarien Stratiolaelaps scimitus ne permet pas le contrôle biologique du Varroa destructor

    Peu d’agents de lutte biologique ont été testés pour le contrôle du Varroa destructor dans les ruches d’abeilles. L’acarien Stratiolaelaps scimitus, en plus de ne pas diminuer le varroa dans les ruches, peut se nourrir du couvain des abeilles.

  • Comment garder les cadres de ruches en hiver

    Voici les meilleures pratiques apicoles pour stocker vos cadres de cire en hiver et vous assurer qu’ils seront en bon état pour la prochaine saison.

  • La fausse-teigne et petite fausse-teigne des ruches

    Les fausses teignes sont des papillons de nuit parasites des abeilles. Elles creusent lea cires des cadres, mangeant pollen et miel, et peuvent ruiner les rayons d’une ruche. Voici comment les reconnaître et les éliminer.

  • Comment récolter le pollen avec une trappe

    Collecter le pollen permet de nourrir ses ruches plus tard ou de tirer un revenu supplémentaire de ses abeilles, mais il y a des erreurs à ne pas commettre.

  • La Loque Européenne : fiche pratique

    Tout ce que vous devez savoir sur la loque Européenne, une maladie des larves d’abeilles, est résumé ici. Notre fiche couvre les signes et symptômes, méthodes de détection et traitements disponibles.