Cloporte

Les cloportes sont des crustacés terrestres. Ils forment le sous-ordre des oniscides (Oniscidea) dans l’ordre des isopodes (Isopoda). Il existe plus de 3 000 espèces connues dans le monde et environs 160 espèces en France [1].

L’espèce la plus répandue est le cloporte commun (Armadillidium vulgare). Il existe aussi quelques espèces très particulières comme le gigantesque Helleria brevicornis vivant en Corse, ou les cloportes complètement blancs du genre Platyarthrus qui vivent cachés dans les fourmilières.

Il faut faire attention à ne pas confondre les cloportes avec les mille-pattes de la famille des Glomeridae qui y ressemblent fortement !


  • Les Aselles, des herbivores d’eau douce

    Les aselles sont des cloportes d’eau douce présents dans les mares. Ils se nourrissent principalement de matière organique en décomposition et sont les proies de prédilection de nombreux animaux.

  • Le pou de mer, Ligia oceanica

    Le ligie océanique (Ligia oceanica) ou pou de mer est un petit crustacé de l’ordre des isopodes. Il se nourrit d’algues, de matière organique en décomposition et de cadavres. On le trouve sur le littoral ouest de l’Europe et principalement sur les côtes bretonnes. Pour l’observer, il faut attendre la tombée de la nuit et observer attentivement les anfractuosités entre les rochers.
    Le ligie océanique (Ligia oceanica) est aussi appelé ligie des rivages, cloporte de mer, pou des jetées, (...)

  • Cloportes

    Comment éviter de se faire dévorer par la première araignée venue lorsque l’on fréquente des endroits aussi mal fréquentés que les souches de bois pourris ? Les cloportes ont la solution.
    Les cloportes (ou isopodes) comme cet Armadillidium vulgare (un des plus communs), possèdent non seulement une armure sans faille, mais peuvent aussi se rouler en boule (on parle de volvation) ! Cela permet de ne laisser que très peu de prises à un éventuel prédateur. En plus de cette protection (...)

  • Cloporte commensal de fourmis

    Quelles sont ces petits animaux blancs qui courent au milieu des fourmis lorsque l’on soulève une pierre ? Peut-être s’agit-il de cloportes...

  • Helleria brevicornis, un grand cloporte de Corse

    Helleria brevicornis est une très grande espèce de cloporte que l’on trouve dans la litière de certaines forêts du Sud de l’Europe. Cette espèce est en particulier présente en Corse et en Sardaigne.
    Helleria brevicornis est une espèce de cloporte qui se rencontre dans le Sud de l’Europe. Il s’agit de l’une des plus grandes espèces de cloportes que l’on peut rencontrer en Europe. Il est présent en particulier dans les Pyrénées, en Corse et en Sardaigne où on le reconnait assez (...)

  • Glomeridés : former une boule parfaite est la meilleure défense

    Même si certains cloportes sont capables de se rouler en boules, cet atout est le plus souvent celui des myriapodes de la famille des gloméridés. La famille des Glomeridae appartient à l’ordre des Diplopodes. Les diplopodes ont deux paires de pattes par segment, même si ce n’est pas facile à voir, cela permet de les différencier avec certitude des cloportes (qui sont des Isopodes). Lorsqu’ils sont dérangés, ils forment des boules presque parfaites, il faut alors leur laisser un peu de (...)