Cuticule

Qu’est-ce qu’est la cuticule des insectes ?

La cuticule correspond à la fois à la peau et au squelette (on parle d’exosquelette) des insectes et autres arthropodes comme les araignées et les mille-pattes : c’est une couche imperméable et dure qui protège l’insecte. Pour que les insectes restent mobiles, les plaques de cuticules qui les recouvrent (appelées sclérites) sont jointes par des membranes élastiques.

De quoi est faite la cuticule des insectes ?

Chez les insectes, la cuticule est en général formée de trois couches :

  • L’épicuticule est la première couche : c’est la plus fine. Elle est imperméable à l’eau. On y trouve des cires qui limitent l’évaporation de l’insecte, ce qui le protège de la dessication (mort par manque d’eau).
  • L’exocuticule est la couche intermédiaire, composée essentiellement de protéines durcies, responsables de la rigidité de la cuticule. La mélanine, comme chez les humains, donne une partie de la coloration.
  • L’endocuticule est la dernière couche : fine et flexible elle est constituée d’un mélange de protéines et de chitine. La chitine est un composant essentiel de la cuticule des insectes. La chitine est un polymère à longue chaîne de N-acétylglucosamine, qui est un dérivé du glucose, ou donc plus simplement, de sucre.

Cette structure en plusieurs couches est particulièrement efficace pour la défense contre les prédateurs. La première couche, plus rigide, est plus résistance à la compression alors que les couches suivantes sont plus résistantes à la tension. Un prédateur doit donc être capable d’appliquer à la fois de la tension et de la compression pour parvenir jusqu’aux organes internes de l’insecte.

D’où provient la couleur que l’on voit sur la cuticule des insectes ?

Les couleurs des insectes peuvent venir de molécules contenues dans une de ces trois couches, de propriétés physiques liées à la surface de l’épicuticule, de desquamations ou de la présence de soies.

Comment les insectes se débarrassent-ils de leur ancienne cuticule durant la mue ?

Durant la période de la mue, la liquéfaction de l’endocuticule est initiée grâce à des enzymes, un phénomène appelé apolyse qui permet la séparation du corps de l’insecte de son ancienne cuticule. Ce processus permet aussi à l’insecte de sortir de son ancienne cuticule qui devient molle et souple durant l’apolyse. Une fois sorti et exposé à l’air libre, l’insecte pompe son corps avec de l’eau ou de l’air pour grandir, puis la cuticule de l’insecte se rigidifie au contact de l’air.


  • Quels sont les stades de développement des fourmis ?

    Les fourmis sont des insectes holométaboles dont le développement passe par trois stades différents. Toutes les réponses à vos question sur les oeufs, larves et nymphes de fourmis sont dans cet article :
    Combien de stades de développement y-a-t-il chez les fourmis ? Il existe trois stades principaux de développement et quatre stades au total chez les fourmis : l’oeuf la larve la nymphe (parfois entourée d’un cocon) l’adulte (parfois appelé imago)
    Chez les fourmis, les oeufs sont (...)

  • Hesperomyces virescens, un champignon qui parasite la coccinelle asiatique

    Malgré sa fulgurante expansion à la suite de son introduction, la coccinelle asiatique (Harmonia axyridis) n’est pas à l’abri des parasites. Un petit champignon du nom de Hesperomyces virescens se fixe sur elle et ronge sa cuticule. Il profite de l’hiver et de la promiscuité entre les coccinelles asiatiques, venues se réchauffer dans les maisons, pour libérer ses spores et contaminer d’autres coccinelles...
    La coccinelle asiatique, Harmonia axyridis, est un cas d’école d’introduction (...)

  • La morphologie et l’anatomie de l’abeille

    Voici toutes les explications nécessaires pour comprendre de quoi est fait le corps de l’abeille, avec un schéma simplifié de la morphologie de l’abeille et un dessin complet de son anatomie.

  • La morphologie et l’anatomie des fourmis

    Les fourmis ont une anatomie et une morphologie complexe. Elles ont un corps en trois parties qui porte six paires de pattes et de nombreux organes. Voici une description détaillée du corps des fourmis, avec un schéma complet.

  • Pourquoi y-a-t-il si peu d’insectes marins

    Les insectes sont les animaux terrestres les plus diversifiés, représentant plus de la moitié de tous les animaux connus. Cependant, ils sont presque absents de l’océan même si les écosystèmes marins abritent des milliers d’autres espèces animales. On trouve bien dans les océans des crustacés, crabes, crevettes etc mais très peu d’insectes vivent dans l’eau salée. Sur les millions d’espèces d’insectes dans le monde, on ne connait que quelques exemples de punaises, phryganes, moustiques, (...)

  • Les grillons myrmécophiles

    Les grillons du genre Myrmecophilus vivent dans les fourmilières : ce sont des parasites sociaux de certaines espèces de fourmis, qui arrivent à obtenir de la nourriture de la part de leurs hôtes.

  • Nervures d’une Aile de criquet

    Comment les insectes font-il pour voler avec des ailes si fines ? Pour éviter qu’elles ne se tordent, un maillage complexe de petits tubes appelés nervures forme une structure qui permet à l’aile de resister à la poussée de l’insecte.