La tortue de Floride, Trachemys scripta elegans

La Tortue de Floride, également connue sous le nom de Trachémyde à tempes rouges, ou de tortue aquatique à oreilles rouges, est une sous-espèce de tortues de la famille des Emydidae. Originaire d’Amérique du Nord, elle est désormais présente en Europe après avoir été introduites. Les introductions sont le résultats de vente de masse de jeune bébés tortues de Floride en animalerie : ces tortues grandissent vite et demandent beaucoup d’entretien. Les propriétaires peu scrupuleux de ces animaux ont alors tendance à les relâcher dans des zones aquatiques à proximité de leurs maisons, où elles se sont largement établies.

La caractéristique distinctive de la tortue de Floride, chez les adultes, est la coloration rougeâtre unique sur ses tempes, associée à un plastron jaune et une carapace dorsale variant du vert marron au brun. Lorsqu’elles sont plus jeunes ces tortues arborent plutôt une teinte vert-jaunâtre.

Répartition de la tortue de Floride

Cette tortue aquatique vivait initialement dans l’est des États-Unis, y compris la Floride, et le nord-est du Mexique, mais a été introduite dans de nombreux pays, vivant dans divers habitats aquatiques. On la retrouve désormais en Amérique du Sud, Europe (y compris France, Belgique, Suisse et Luxembourg), dans le Sud de l’Asie et en Océanie [1].

Longévité, élevage et alimentation

La Tortue de Floride peut vivre environ 30 ans. Les juvéniles sont principalement carnivores, consommant principalement des poissons et peu de végétaux. Ce régime alimentaire entraîne de forte odeurs en élevage. Pour ces raisons, de nombreux propriétaires de tortues de Floride décident d’abandonner leur animal de compagnie après quelques années d’entretien.

Pour le bien-être de ces tortues, il est recommandé de les maintenir dans des grands bassins extérieurs clôturés ou des aqua-terrariums avec des conditions spécifiques, incluant une exposition aux UVB pour la synthèse de la vitamine D3. Peu de propriétaires peuvent fournir les conditions nécessaires au bien-être des tortues aquatiques, et il est préférable de choisir un autre animal de compagnie.

Dimorphisme sexuel et reproduction

La distinction entre mâles et femelles se fait par la taille des griffes, la forme du plastron, la taille de la queue, et généralement, les femelles sont plus grandes.

L’accouplement est suivi d’une ponte, avec chaque ponte comprenant entre 5 et 20 œufs. La femelle peut pondre plusieurs fois par an en fonction du climat, avec une incubation de 60 à 80 jours.

Espèce envahissante et accueil des tortues délaissées

Introduite massivement en Europe dans les années 1970, la Tortue de Floride a créé des problèmes écologiques car une fois relâchée, elle se nourrit d’animaux endémiques. Son commerce a également engendré des préoccupations sanitaires, avec des cas de salmonellose associés à des contacts avec ces tortues [2].

Des centres d’accueil spéciaux, tels que le Centre Emys en Suisse, et le Refuge des tortues à Toulouse, ont été créés pour prendre en charge les tortues délaissées, sensibilisant le public à leurs besoins. Ces associations recueillent aussi souvent les tortues terrestres abandonnées ou accidentées comme la tortue d’Hermann.


Partager cet article pour soutenir Myrmecofourmis.fr:


Articles liés

Notes et références

[1Données iNaturalist consultées le 21/12/2023



Poser une question:

Votre message
Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.