Reptiles

Le terme de reptile permet de désigner les animaux vertébrés à quatre pattes qui ne produisent pas eux-mêmes leur température (improprements appelés animaux "À sang froid"), on qualifie ces animaux d’ectothermes.

Les animaux considérés comme des reptiles dans le language courant sont les crocodiles, les tortues, les lézards, les geckos, les serpents, les sphénodons et les autres animaux fortement apparentés à ces groupes. Les dinosaures peuvent également être considérés comme des reptiles.

D’un point de vue scientifique, le terme de "reptile" n’est pas utilisable, puisque les oiseaux et les mammifères comme vous et moi descendons directement des reptiles. Malgré cela, la définition de départ du mot "reptile" n’incluait ni les oiseaux ni les mammifères (faute de connaissances suffisantes en phylogénie). Du point de vue des zoologistes, le terme de reptile n’est donc pas valide en science. Il a été remplacé par un terme valide, celui de Sauropside, qui inclue à la fois les groupes appartenant aux reptiles, aux oiseaux et aux mammifères.

En France, les lézards des murailles sont les reptiles les plus courants, suivis probablement la couleuvre à collier et la tortue de floride.


  • La couleuvre vipérine, Natrix maura

    Malgré l’emprunt de son nom aux redoutées vipères, la couleuvre vipérine est un serpent complètement inoffensif. Elle ne doit ce nom qu’à ses airs de vipères.

  • La couleuvre à collier, Natrix natrix

    La couleuvre à collier (Natrix natrix) est un serpent commun et largement répartit en Europe. Cette couleuvre est-elle dangereuse ? De quoi se nourrit-elle ? Vous trouverez ici les réponses à vos questions.

  • La couleuvre verte-et-jaune, Hierophis viridiflavus

    La couleuvre verte et jaune est un serpent du Sud de la France connu en raison de ses couleurs vives. Son nom vient de ses rayures jaunes. Voici un aperçu de son mode de vie.

  • La couleuvre de Montpellier, Malpolon monspessulanus

    Voici la biologie, l’habitat et la distribution de la couleuvre de Montpellier, un superbe reptile du Sud de la France.

  • La Tarente de Maurétanie : cycle de vie et biologie de ce gecko des villes

    La tarente de Maurétanie est un petit gecko présent dans le Sud de la France. Il est souvent présent près des lampes qui attirent les insectes durant la nuit.

  • Le lézard des murailles, Podarcis muralis

    Le lézard des murailles est un petit lézard généralement brun ou gris qui apprécie les murets en pierre. C’est le lézard le plus commun en France. Voici où il vit et comment le reconnaître.

  • La tortue d’Hermann, Testudo hermanni

    La tortue d’Hermann, Testudo hermanni, est la seule espèce de tortue terrestre naturellement présente en France (y compris en Corse). Elle a fait l’objet d’un commerce intense avec des importations pour les achats et ventes sur tout le pourtour de la mer méditerranée. Son commerce est aujourd’hui très réglementé.

  • La tortue de Floride, Trachemys scripta elegans

    La tortue de Floride ou tortue a tempea rouges est une tortue aquatique invasive, libérée en France depuis les élevages particuliers. Elle s’est depuis dispersée et est capable de se reproduire en France.

  • L’orvet fragile, Anguis fragilis

    L’orvet est un petit lézard qui souffre parfois des ses allures de serpents lorsqu’il rencontre le chemin d’un jardinier mal informé. Inoffensif, il aide même à se débarrasser des limaces et escargots.

  • Le lézard ocellé, Timon lepidus

    Le lézard ocellé, Timon lepidus, est une espèce de lézard en danger d’extinction en France. Voici comment le reconnaître et l’observer.