Animaux corticoles

Les animaux corticoles sont des animaux vivants la plus grande partie de leur temps sur ou sous les écorces des arbres. Si la plupart des animaux corticoles vivent sous les écorces des arbres morts, certains vivent également sous l’écorce des arbres en pleine santé. La plupart des animaux corticoles sont des insectes xylophages (qui mangent le bois) ou saproxylophages (qui mangent le bois pourris, les champignons et levures,...). Mais on rencontre aussi de nombreux prédateurs de cette faune xylophage, comme les lithobies, les géophiles et de nombreux coléoptères.

Parmi les animaux corticoles les plus souvent rencontrés, on croise des punaises, des larves de coléoptères ou des coléoptères adultes, des lithobies et des larves de diptères (mouches et tipules).


  • Les Lithobies : des prédateurs auxiliaires du jardinier

    Les lithobies sont des myriapodes, comme les mille-pattes et les scolopendres, que l’on trouve sous les pierres, les bouts de bois, dans la litière et sous l’écorce des arbres. Ce sont des prédateurs rapides de nombreux autres arthropodes, en particulier des araignées et des insectes. Mais attention à ne pas la toucher : son venin est particulièrement douloureux.

  • Les polydesmidés, mille-pattes à épaulettes

    D’étranges mille-pattes à épaulettes vivent dans la litière. Ils appartiennent à la famille des Polydesmidés et participent activement à la dégradation des feuilles et branches mortes.

  • Uleiota planatus, un coléoptère tout plat des écorces

    Uleiota planatus (Uleiota planata) est un coléoptère de la famille de Silvanidae ou silvains. Tout plat et de forme allongée, il vit caché sous les écorces des arbres où il se nourrit probablement d’autres insectes corticoles et d’insectes xylophages.

  • Staphylins Sepedophilus et Tachyporinae : de petits coléoptères fuselés

    Les très petits staphylins du groupe des Tachyporinae, comme ceux du genre Sepedophilus, sont des petits coléoptères très mal connus et dont l’identification est particulièrement difficile. Ils vivent sous les écorces et dans la litière des forêts.
    La sous-famille des Tachyporinae regroupe de petits coléoptères de la famille des staphylins. Ces insectes se distinguent par leur corps allongé et les élytres courtes qui cachent leurs ailes (comme chez tous les staphylins) et par leur (...)

  • Rhizophagus bipustulatus

    La famille des Monotomidae (ou Rhizophagidae) est une petite famille des petits insectes de l’ordre des coléoptères. On les trouve sous les écorces des arbres où ils se nourrissent de champignons ou d’insectes xylophages. Certains sont même utilisés en lutte biologique contre le dendroctone de l’épicéa. On trouve certains de ces insectes dans les graines et céréales, mais seulement si elles sont humides ou mal conservées.
    La famille des Monotomidae (anciennement appelés Rhizophagidae) (...)

  • Punaises des épicéas, le genre Gastrodes

    Les punaises du genre Gastrodes, Gastrodes abietum et Gastrodes grossipes, sont des punaises brunes et rougeâtres aux moeurs mal connus. Elles vivent dans les forêts et de pin et leur corps très plat leur permet de passer l’hiver cachée dans les cônes des épicéas. On les retrouve parfois en grand nombre dans la neige.
    Il existe en France deux espèces de punaises du genre Gastrodes, appartenant à la famille des Lygeidae. Gastrodes abietum a des bordures de couleur claire le long du (...)

  • Le silvain à une dent, Silvanus unidentatus

    Le silvain à une dent (Silvanus unidentatus) est un petit coléoptère entièrement brun qui vit sous les écorces des arbres morts ou malades. Il se nourrit de bois morts ou de champignons (insecte saproxylophage ou "saproxylique").
    Le silvain à une dent Silvanus unidentatus est un petit coléoptère de la famille des Silvanidae (comme Uleiota planatus). Silvanus unidentatus, présenté sur les photos de l’article, mesure entre 2 et 3mm et possède un corps brun clair avec de nombreuses (...)

  • Les punaises des écorces sont forcément toutes plates

    Aneurus laevis est une punaise qui vit cachée sous les écorces des arbres morts, où elle se nourrit de champignons et de moisissures. A cause de ce mode de vie, sa morphologie est très particulière pour une punaise : son corps est plat et la coloration des larves dénote sérieusement de celle de leur environnement.

  • La petite vrillette, un coléoptère xylophage

    La petite vrillette est un insecte xylophage de l’ordre des coléoptères qui s’attaque au bois sec des meubles, escaliers, planchers et tableaux présents dans les maisons. Elle est responsable des galeries et des petits trous ronds dans le bois.

  • La larve orange et noire de la Lycie sanguine

    La Lycie sanguine, ou Lygistopterus sanguineus, est un coléoptère rouge vif présent sur de nombreux continents. Sa larve possède un corps noir avec un appendice orange au bout de l’abdomen qui porte les cerques.