Cleptoparasite

Le cleptoparasitisme est le fait pour un animal de voler, pour se nourrir, les ressources alimentaires prélevées par un individu d’une autre espèce. Par exemple, les coucous sont des oiseaux qui pondent leurs oeufs dans les nids d’autres espèces d’oiseaux. Les parents du coucou n’apportent aucun soin à leur jeune : celui-ci se fait élever par les parents hôtes, en leur volant la nourriture qui était destinée à leurs propre descendance.

Il existe de nombreuses espèces d’insectes et d’arachnides cleptoparasites chez les insectes, par exemple

  • les méloés sont de gros coléoptères bleus dont les larves se nourrissent des résèrves de nourriture des abeilles solitaires,
  • certaines mouches volent les réserves des nids de guêpes solitaires,
  • certaines guêpes et certaines abeilles solitaires, appelées guêpes coucou ou abeilles coucou, pondent leurs oeufs dans les nids d’autres abeilles et leurs larves se nourrissent des réserves que leur hôte a accumulé
  • le pou de l’abeille s’attache aux abeilles et volent leur nourriture pendant les trophallaxies
  • certains acariens se cachent sous la tête des fourmis et réclament de la nourriture, prétendant être une autre fourmi

  • Les guêpes potières ou maçonnes

    Avez-vous déjà observées de minuscules poteries accrochées sur le mur de votre maison ? C’est l’oeuvre des guêpes potières, aussi appelées guêpes maçonnes, qui construisent ces structures en terre pour y pondre leurs oeufs.

  • Essaimage des fourmis Solenopsis

    Les Solenopsis sont de très petites fourmis dont les mâles et princesses ailés essaiment à la fin de l’été. Voici un résumé de leur biologie.

  • Térébrant parasite d’abeilles

    Les térébrants du genre Gasteruption sont des hyménoptères qui parasitent les abeilles solitaires grâce à leur très long ovipositeur.

  • Fourmis voleuses : Solenopsis fugax

    Les Solenopsis fugax, ou fourmis voleuses, sont de minuscules fourmis jaunes qui profitent de leur très petite taille pour s’infiltrer dans les nids de fourmis plus grosses et voler leurs larves ou leur nourriture. Voici un résumé de leur biologie.

  • Le Pou de l’Abeille : Braula coeca

    Braula coeca est une petite mouche sans ailes communément appelée "pou de l’abeille". Voici ce qu’il faut savoir sur ce parasite des abeilles, son cycle de vie et les dégâts qu’il peut occasionner.